Côte d’Ivoire : Guillaume Soro recadre un militant RHDP sur Twitter

Guillaume Soro racadre un militant RHDP

Guillaume Soro, le Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire s’est livré sur Twitter à un extraordinaire recadrage d'un militant RHDP. Le compte officiel du PAN n’a pas hésité à renvoyer dans les cordes un follower qui lui demandait de revenir à la maison RHDP, certainement inquiété par l'affichage du PAN avec Henri Konan Bédié à Daoukro ce week-end.

Le PAN Guillaume Soro n’a jamais quitté sa maison

Guillaume Soro ne s’est certes jamais prononcé sur son adhésion au RHDP, mais sa réaction lors d’un échange avec un de ses fans sur Twitter confirme qu’il n’est pas militant de ce nouveau groupement politique cher au Président Alassane Ouattara.

C’est un certain Papis Kader, visiblement peiné de l’absence d’action de Guillaume Soro en faveur du RHDP qui a voulu en avoir le cœur net en demandant à l’ancien patron des Forces Nouvelles de revenir à la maison. « M. Le Pan, SVP, arrêtez le double jeu. Je vous vois après le Président (Alassane Ouattara, ndlr). Vous êtes la seconde personnalité que j’apprécie le plus dans mon pays. Et vous voir ainsi aujourd’hui me ronge en toute sincérité. SVP, revenez à la maison. Merci. »

Cet appel de Papis Kader ne restera pas longtemps sans suite puisque déjà à 14:11 du même jour, le 16 décembre passé, le compte officiel du Président Soro Guillaume lui a répondu et d’une façon inattendue. « Papis Kader ? Quelle maison ? J’ai toujours logé dans ma maison. »

Ce jeune militant du RHDP affichait son inquiétude après la scène de rapprochement entre Soro Guillaume et Henri Konan Bédié, l’ancien Président qui prend ses distances avec l’actuel, M. Alassane Ouattara. En s’affichant avec l’adversaire du chef de l’État à Daoukro, Guillaume Soro semble avoir choisi son camp entre les deux personnalités d'autant plus qu’il n’a plus été vu en public avec le Président Ouattara depuis très longtemps, ce qui visiblement « rongeait » l’ami Papis Kader.

La distance qui sépare Henri Konan Bédié et Ouattara est devenue si grande que le président du PDCI RDA a affirmé sur France 24, regretter d'avoir soutenu Alassane Ouattara lors de la crise postélectorale de 2010 qui l’opposait à Laurent Gbagbo.