Côte d'Ivoire: "Si le retour de Gbagbo est mal négocié nous risquons d’en faire les frais" (KKB)

KKB

L’ancien responsable de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-mouvance présidentielle), Bertin Kouadio Konan dit KKB, a estimé vendredi à Abidjan que "si le retour de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé est mal négocié nous risquons d’en faire les frais", lors d’une conférence de presse.

"Laurent Gbagbo n'a pas d'autre choix que de revenir en Côte d'Ivoire" estime KKB

"La libération de Gbagbo et Blé Goudé nous repositionne à un tournant décisif, s’il est mal négocié nous risquons d’en faire les frais", a affirmé KKB, lors d'une déclaration en présence de nombreux journalistes.

La Cour pénale internationale (CPI) avait annoncé mardi "l’acquittement et la libération immédiate" de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé dont les procès duraient depuis janvier 2016.

Jeudi, lors d’une interview diffusée à la Radio France internationale (RFI), le porte-parole adjoint du gouvernement ivoirien Mamadou Touré, avait indiqué que "le retour de Gbagbo sera négocié avec le chef de l’Etat".

"On doit engager un dialogue entre le camp Gbagbo et le gouvernement", a ajouté KKB, estimant que l’ex chef d’Etat "n’a pas d'autres choix que de revenir dans son pays".

Il a aussi souligné qu’" Il ne faut pas s’offusquer que l’on parle de négociation, il faut éviter qu’a ce tournant la on met l’orgueil au devant"