Côte d’Ivoire: EDS invite les militants de Gbagbo à être "sereins et confiants"

EDS félicite les sympathisants de Gbagbo pour leur calme et leur retenu
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 21 janvier 2019 à 12:51 | mis à jour le 21 janvier 2019 à 12:52

Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS, plateforme d’opposition ivoirienne), conduite par le professeur Armand Ouégnin, a invité les militants de l’ancien président Laurent Gbagbo à être "sereins et confiants", après que la CPI ait suspendu sa décision de "libération immédiate" du prévenu, dans une note.

EDS félicite les sympathisants de Gbagbo pour leur calme et leur retenu

ENSEMBLE POUR LA DEMOCRATIE ET LA SOUVERAINETE INVITE LES MILITANTS ET SYMPATHISANTS A DEMEURER SEREINS ET CONFIANTS

Le mardi 15 janvier 2019, la chambre de première instance de la CPI, à la majorité des juges, a acquitté le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé et a ordonné leur mise en liberté immédiate. Le procureur a aussitôt demandé la suspension de la décision de mise en liberté immédiate des deus acquittés.

Le mercredi 16 janvier 2019, au cours d’une audience publique relative à l’examen de la requête du procureur, les juges de la chambre de première instance, ont rejeté, à la majorité, cette demande du procureur et ont confirmé la mise en liberté immédiate des deux acquittés.

Mais, contre toute attente, le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé n’ont pas pu quitter la prison, parce que les juges de la chambre d’appel qui ont été saisis tard dans la nuit d’un appel du procureur de la décision de mise en liberté immédiate, ont suspendu ladite décision, le vendredi 18 janvier et ont programmé une audience à cet effet, le 1er février prochain.

Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté qui comprend la grande frustration des militants et sympathisants ainsi que celle de la grande majorité de la population, les félicite pour leur calme et leur retenue. Il les invite à demeurer sereins et confiants dans la justice qui finira par dire le droit, du fait de l’innocence avérée du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé.

Fait à Abidjan, le 19 janvier 2019

Le Pr Georges Armand Ouégni



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Dj Arafat: Le medecin de la clinique explique tout sur sa mort
02