Côte d'Ivoire: Déclaration de EDS après la libération sous conditions de Gbagbo

Déclaration de EDS

Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS, plateforme d'opposition), conduite par Armand Ouégnin, s'est étonné dimanche "des conditions" imposées à l'ancien président Laurent Gbagbo et Blé Goudé après avoir été acquittés des charges qui pesaient contre eux, dans une déclaration.

L'intégralité de la déclaration de EDS:

DECLARATION DE ENSEMBLE POUR LA DEMOCRATIE ET LA SOUVERAINEMENT (EDS) RELATIVE A LA LIBERTE CONDITIONNELLE ACCORDEE AU PRESIDENT LAURENT GBAGBO ET AU MINISTRE CHARLES BLE GOUDE

Le vendredi 1er février 2019, à l’initiative des juges de la chambre d’Appel, une audience publique s’est tenue à la Cour Pénale Internationale pour décider du maintien en détention ou de la mise en liberté du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé, telle qu’ordonnée le 15 janvier dernier par les juges de première instance.

Au terme des délibérations, les juges de la chambre d’Appel ont décidé de la mise en liberté, sous certaines conditions, des deux personnalités acquittées de toutes les charges retenues contre eux par l’accusation.

Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) se félicite de cette issue du procès qui permet au président Laurent Gbagbo et au Ministre Charles Blé Goudé de jouir en partie de leur liberté.

EDS s’étonne cependant des conditions assorties de cette décision au bénéfice des deux personnalités auxquelles des demandes de mises en liberté provisoire ou conditionnelle ont été refusées plus d’une dizaine de fois, sans motifs valables. EDS s’interroge sur les motivations réelles des juges d’Appel qui ont restreint la liberté du président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé, alors même que ces deux personnalités ont été déclarées acquittées de toutes les charges par les juges de première instance.

En tout état de cause, EDS a bon espoir que le procès qui devrait reprendre, après interjection d’appel du procureur sur la décision d’acquittement, connaîtra la même issue et que le président Laurent Gbagbo et le Ministre Charles Blé.

Goudé recouvriront définitivement la liberté totale et regagneront leur pays, la Côte d’Ivoire pour y restaurer la paix et la réconciliation.

EDS félicite les équipes de défenses des deux personnalités pour la qualité du travail abattu et qui vaut aujourd’hui l’acquittement de leurs clients.

EDS expriment toute sa gratitude aux ivoiriens qui ont cru en l’innocence du président Laurent Gbagbo et de son ministre Charles Blé Goudé. Il félicite la diaspora ivoirienne et africaine qui a battu le pavé, des années durant, pour réclamer la libération du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé.

EDS salue la détermination de tous les démocrates d’ici et d’ailleurs qui, ouvertement ou discrètement, ont contribué à la manifestation de la vérité.

EDS attend, avec beaucoup d’espoir, le retour au pays du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé pour donner une forme réelle à la Réconciliation Nation et à la paix durable en Côte d’Ivoire.

Que Dieu qui est Amour, Vérité et Justice bénisse la Côte d’Ivoire, notre patrimoine commun.

Fait à Abidjan, le 02 février 2019

Pour EDS

Le Président

Pr Georges-Armand Ouégnin