Côte d'Ivoire : Démission du Sénat, les conditions d' Ahoussou-Kouadio à Ouattara

Démission du Sénat, les conditions d' Ahoussou-Kouadio à Ouattara
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 04 février 2019 à 11:43 | mis à jour le 04 février 2019 à 11:43

Le départ de Jeannot Ahoussou-Kouadio de l'institution sénatoriale est désormais inéluctable après son refus de participer au congrès constitutif du RHDP unifié. Cependant, le Président du Sénat pose ses conditions avant de déposer sa démission.

Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio sur la sellette

Le Président Alassane Ouattara avait annoncé la démission, dans le courant de février, de Guillaume Soro de la présidence de l'Assemblée nationale. Cette situation est consécutive à la non-adhésion du PAN au RHDP unifié. Aussi, les mêmes causes produisant les mêmes effets, la chambre haute du Parlement, le Sénat, pourrait également connaître une situation identique. Adama Bictogo, PCO du congrès, l'avait d'ailleurs annoncé : « Tu es président d’Institution, si après le 26 janvier tu n’es pas Rhdp, tu libères le tabouret… »

Jeannot Ahoussou-Kouadio, qui avait choisi volontairement décidé de bouder cette nouvelle entité politique chère au Président Ouattara, sait donc à quoi s'en tenir : Rendre sa démission de cette Institution dont la mise en place effective et le fonctionnement peinent jusque-là à se concrétiser. Pour ce faire, le président de la haute chambre du Parlement a posé ses conditions afin de faciliter son départ.

Ces conditions tiennent tout d'abord à la reconnaissance de son statut d'ancien chef d'Institution avec les avantages qui en découlent. Ensuite, la convocation d'une session extraordinaire du Sénat par le Chef de l'Exécutif. Et pourtant, depuis sa mise en place en avril 2018, l'Institution n'a véritablement pas encore fonctionné. Elle ne dispose d'ailleurs pas de texte règlementaire. Mais cela ne donnerait pas la latitude au Président de la République d'empiéter sur le domaine du Législatif, d'autant plus que la Constitution ivoirienne établit un principe de séparation des pouvoirs.

Tout ceci pourrait donc constituer des entraves à la démission de l'ancien Premier ministre ivoirien. La rencontre annoncée entre Jeannot Ahoussou-Kouadio et Alassane Ouattara pourrait donc permettre de trouver le mécanisme pour le départ de ce haut cadre du PDCI de la tête du Sénat.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Dj Arafat: Le medecin de la clinique explique tout sur sa mort
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d' Arafat : Le député Lobognon Alain accuse