Milan : Tiémoué Bakayoko ne veut pas jouer avec la Côte d’Ivoire

Tiémoué Bakayoko évoque la Côte d'Ivoire

Tiémoué Bakayoko, le milieu de terrain défensif du Milan AC, franco-ivoirien, ne veut pas rejoindre la sélection de Côte d’Ivoire. Alors qu’il s’est fixé pour objectif de retourner en équipe de France, le natif de Paris, formé au Stade Rennais, s’est montré très clair sur son choix sportif dans les colonnes de France Football.

Tiémoué Bakayoko n'a que les Bleus dans son cœur

Cette saison, Tiémoué Bakayoko a disputé 21 matchs de Série A avec le Milan AC, une saison plutôt très intéressante qu’il veut mettre à profit pour regagner sa place chez les Bleus. Alors lorsqu’on lui parle de la Côte d’Ivoire, c’est sans langue de bois qu’il lâche ses vérités, histoire de tenir à bonne distance la sélection du pays de ses parents.

Il a déclaré au média footballistique, à propos d’un retour à la charge des dirigeants du football ivoirien pour l’enrôler : « Non » et « J’espère qu’ils (les responsables des éléphants, ndlr) ne reviendront pas, je veux que cet épisode soit clos ».

Le joueur de 24 ans a ensuite rajouté : « J’ai choisi la France, pour moi c’est la logique, j’ai joué avec cette génération, on s’est tous affrontés en jeunes. »

Tiémoué Bakayoko a rappelé les conditions dans lesquelles il a dû faire le choix de sa sélection sportive. "Franchement, quand il a fallu choisir, je n’en ai pas dormi, j’ai passé une mauvaise journée ! En fait, je n’étais pas prêt à devoir prendre cette décision aussi vite, ça m’a vraiment bousculé quand le sélectionneur m’a appelé. Vous devez forcément décevoir quelqu’un, mais il faut la prendre cette décision…".

Les Ivoiriens n’auront pas tout perdu, puisque Tiémoué Bakayoko porte toujours leur pays dans son coeur. Il a affirmé : « Cet été, je vais aller en Côte d’Ivoire avec ma famille, mes proches. J’aime ce pays, comme depuis la première fois où j’y suis allé avec mon père, à l’âge de onze ans ».