Rwanda : Emmanuel Macron renonce à commémorer le génocide rwandais

L'an 25 du génocide rwandais sans Macron
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 22 mars 2019 à 13:09 | mis à jour le 22 mars 2019 à 13:10

Emmanuel Macron ne sera pas à Kigali, le 7 avril prochain, pour commémorer l'an 25 du génocide rwandais. Le président français a délégué le Député Hervé Berville, natif du Rwanda, pour le représenter à cette cérémonie.

Le quart de siècle du génocide rwandais sans Macron

Paul Kagamé et Emmanuel Macron s'étaient rapprochés ces derniers temps à la faveur d'un réchauffement des relations diplomatiques entre la France et le Rwanda. Aussi, pour le 25e anniversaire du génocide rwandais, le président du Rwanda avait adressé une invitation, début mars, à son homologue français. Mais ce dernier ne sera finalement pas au pays des mille collines, le 7 avril prochain.

Le locataire de l'Elysée a en effet désigné Hervé Berville, député LREM, La République en marche, de la 2e circonscription des Côtes d’Armor pour le représenter. Ce natif du Rwanda, qui a également perdu des proches lors de cette tragédie, conduira une délégation de Parlementaires, dont les députées Sira Sylla et Amélia Lakrafi, dans son pays d'origine. Orphelin, il a été adopté à l'âge de 4 ans, par une famille bretonne.

La raison officielle évoquée par le Président Macron pour décliner l'invitation de son homologue rwandais est « la proximité des élections européennes ».

Le président français entend, à travers le choix du Député Hervé Berville, « envoyer un signal nouveau » pour l'amitié franco-rwandaise.

Notons que des officiers de l'opération française "Turquoise" avaient été accusés d'avoir joué des rôles décisifs lors du génocide rwandais qui a fait environ un millions de morts en trois mois (avril - juillet 1994).



Articles les plus lus