Côte d'Ivoire : Guillaume Soro va prendre une importante décision

Guillaume Soro attendu pour une importante décision
Par K. Richard Kouassi
Publié le 10 mai 2019 à 13:06 | mis à jour le 10 mai 2019 à 13:06

Guillaume Soro a célébré son 47e anniversaire le mercredi 8 mai 2019. À l' occasion de cet évènement, le président du Comité politique a marqué un arrêt pour dresser un bilan de sa vie. À travers un tweet, le député de Ferkessédougou a annoncé être à la croisée des chemins.

Guillaume Soro doit se décider

Guillaume Soro a quitté Alassane Ouattara, l' homme pour qui il s' est battu durant des années. "Bogota" a refusé de rejoindre le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Malgré les pressions qu' il a subies et les audiences avec le chef de l' Etat, le patron du Comité politique est demeuré ferme tout en affichant son indisponibilité à rallier la coalition au pouvoir.

Le fruit du divorce entre le président ivoirien et son "fils" a été consommé le 8 février 2019. Ce jour-là, Guillaume Soro a "libéré le tabouret", comme l' avait exigé Adama Bictogo lors d'un meeting. L' ancien chef de file de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire) a démissionné de son poste de président de l' Assemblée nationale. Il a quitté son poste pour éviter une crise à la Côte d'Ivoire, avait-il dit.

"À cet instant précis, je rends ma démission de mes fonctions de président de l’ Assemblée nationale de Côte d’ Ivoire. Oui, j’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix pour la Côte d’ Ivoire comme je l’ ai déjà fait par le passé", déclarait Guillaume Soro. Deux mois après sa démission, il s' est engagé dans une tournée nationale qui a débuté au Nord. Dans cette partie du pays, l' ex-chef rebelle s' en prend à Alassane Ouattara et le RHDP.

Guillaume Soro a tellement agacé les tenants actuels du pouvoir qu' ils ont dépêché Ally Coulibaly à Dabakala, juste après son passage. Le ministre de l' Intégration et des Ivoiriens de l' extérieur avait pour mission de "rétablir la vérité". Cette démarche des houphouëtistes n' a pas calmé les ardeurs du président démissionnaire du Parlement ivoirien. Bien au contraire.

À l'approche de la présidentielle de 2020, les interrogations sur la probable candidature de Guillaume Soro naissent et ne cessent de grandir. Le concerné, même s' il n'a pas livré clairement sa réponse, donne des pistes. Au moment où il soufflait sa 47e bougie, l' ancien proche du chef de l' Etat a laissé un tweet évocateur.

"Ainsi donc j'ai 47 ans ! Que les années passent vite ! À cet âge, Félix Houphouêt-Boigny avait déjà créé le RDA et était député et ministre en France. À cet âge, Barack Obama était président des USA. Je vais donc me décider", a-t-il publié. Les jours à venir s' annoncent très décisifs pour l'avenir politique de Guillaume Soro. De plus en plus, ses partisans réclament sa candidature à la présidentielle de 2020. Pour l' heure, leur mentor observe, mais devra se décider sous peu.