Côte d'Ivoire : arnaque au logement, 4 redoutables escrocs aux arrêts

Des spécialistes de l'arnaque au logement aux arrêts

Quatre spécialistes de l' arnaque au logement ont été appréhendés le week-end dernier par les éléments du 8e arrondissement de Cocody, aidés par le bureau enquête du Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO).

Une arnaque hautement ficelée

Fin de parcours pour quatre individus, dont deux femmes, spécialisés dans l'arnaque au logement. Ces arnaqueurs ont semé le désespoir dans le coeur de nombreux personnes en quête d'habitations. Ces escrocs figuraient dans la liste de recherche de la police depuis bien longtemps.

Leur méthode d'arnaque est bien peaufinée. Ils publient une annonce sur les réseaux sociaux, comme le confirme la plateforme Police Secours. Quand on sait la difficulté des Ivoiriens à se loger, les demandeurs ne manquent pas. Ces spécialistes de l'arnaque au logement présentent leur prochaine victime à un individu censé être le propriétaire de la maison. Mais le démarcheur tout comme le propriétaire du local font partie d'un réseau arnaque. Ces individus malhonnêtes opèrent sous la coupole d'un "parrain" qui est chargé d'empocher tout le pactole, puis de procéder au partage du butin.

Avec cette stratégie d'arnaque, ils sont parvenus à subtiliser de l'argent à des honnêtes citoyens. La police nationale, aux trousses de ces escrocs depuis bien longtemps, a finalement mis le grappin sur ces individus le week-end dernier au Centre hospitalier et universitaire de Cocody. Parmi eux, figure une dame qui se fait passer pour une prophétesse. Elle fait l'objet d'appel à témoin sur les réseaux sociaux. L'autre dame feint de jouer le rôle de femme de main de la pseudo-prophétesse. Le démarcheur de cette bande d'escrocs fait également office de marabout.

Actuellement, aux mains de la justice, ils devront répondre de leurs actes devant les autorités compétentes. L'arnaque au logement est fortement répandue en Côte d'Ivoire. Des individus de basse moralité profitent de la situation pour soutirer de l'argent à des personnes en quête de logement. En août 2016, l'un des plus arnaqueurs au logement de Côte d'Ivoire avait été mis aux arrêts. Il avait 23 identités. Il aurait fait une centaine de victimes, selon ses propres termes.