Côte d'Ivoire : Télévision numérique, l'Etat limite le prix de l'équipement

La télévision numérique terrestre en marche
Par K. Richard Kouassi
Publié le 15 mai 2019 à 16:12 | mis à jour le 03 juin 2019 à 20:38

La migration vers la Télévision numérique terrestre (TNT) devrait s' achever le lundi 17 juin 2020. Dans le souci d' accompagner les foyers, le gouvernement a pris des décisions, qui ont été annoncées en Conseil des ministres du mercredi 15 mai 2019.

La télévision numérique terrestre à moindre coût

La télévision numérique terrestre devrait être effective en Côte d'Ivoire au plus tard le 17 juin 2020. C'est en 2012 que la Côte d'Ivoire a pris la décision de "s'engager résolument dans la mise en place de la TNT", a fait savoir Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement. "Nous avons engagé un certain nombre de réformes de façon continue et assidue. La migration pour nous doit s'achever au plus tard le 17 juin 2020. C'est un engagement de l'Etat de Côte d'Ivoire vis-à-vis de l'UIT (Union internationale des télécommunications)", a dit le ministre de la Communication et des Médias.

Selon Sidi Touré, la télévision numérique terrestre, d'ici la fin de l'année, est censée couvrir 65 % du territoire national et 100 % en juin 2020. Mais il a reconnu que le passage à la TNT nécessite des équipements spécifiques, dans la mesure où "c'est une approche nouvelle, une technologie nouvelle", a poursuivi le porte-parole du gouvernement. Cela engendrera un coût supplémentaire pour les Ivoiriens.

"L'Etat a pris des mesures pour accompagner les foyers. Il y a eu l'adoption d'un texte portant exonération des droits de douane et taxes sur ces équipements, c'est-à-dire décodeurs et antennes. Le principe de la distribution de ces équipements, c'est la libre commercialisation. Tout individu est libre de contracter avec l'opérateur qu'il souhaite à l'extérieur et faire l'importation et le commerce de ces différents kits TNT. Bien sûr, ces kits doivent répondre à un certain nombres de caractéristiques. Ces normes seront vérifiées par la HACA", a ajouté Sidi Touré.

Le ministre a profité de l'occsion pour signifier que "le coût de plafonnement pour le décodeur MPEG DVBT2 est fixé à 10 000 francs CFA et à 6 000 francs CFA pour les antennes UHF".



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Oscar Le Motard, sa femme l'a quitté à cause d' Arafat DJ