Sénégal: Un homme risque la prison pour un post sur Facebook

Logo de Facebook
Par Ange Atangana
Publié le 25 mai 2019 à 21:00 | mis à jour le 26 mai 2019 à 03:25

De sources concordantes, Ousmane Mbengue a été inculpé après avoir appelé sur Facebook à « tuer beaucoup » de femmes suite au meurtre d’une jeune fille. Il sera jugé lundi devant le Tribunal de grande instance de Dakar.

Il risque la prison suite à son commentaire haineux sur Facebook.

Désormais il faudra se méfier des commentaires rédigés sur le réseau social Facebook. C’est la leçon qu’a dû retenir Ousmane Mbengue, un jeune sénégalais aujourd’hui en détention à Dakar, d’après un gendarme cité par l’AFP.

Mardi, l’homme d’une trentaine d’années a été interpellé par la section de recherches de la gendarmerie à Dakar. La vieille, il a posté un commentaire haineux sur Facebook, appelant notamment à multiplier les violences contre les femmes. Ce alors que le pays est secoué par le meurtre d’une jeune fille à Tambacounda, à 420 km à l’est de Dakar, le 18 mai.

Jeudi, il a été déféré au parquet comme le révèle l’AFP et sera jugé devant le tribunal de grande instance de Dakar lundi, précise la même source. Il a été inculpé de « provocation à la commission de crime ou délit » et « menace de mort ». D’après Mohamed Diop, chef de la division conformité de la Commission de protection des données personnelles du Sénégal, Ousmane Mbengue risque lourd.

« La CDP guette les fauteurs. De lourdes sanctions les attendent en cas d’arrestation. Non seulement une peine avec un minimum de six mois de prison ferme possible mais aussi une sanction financière pour laquelle le coupable pourrait être amené à payer entre cinq cent mille fcfa et dix millions de francs cfa », a-t-il déclaré selon des propos relayés par CIO Mag.


Les commentaires
Prochainement disponible...