Côte d’Ivoire : Bientôt des ateliers sur la transformation du cacao

La transformation du cacao bientôt à portée des pâtissiers ivoiriens

Le groupe chocolatier français Cemoi entend former les professionnels de la pâtisserie ivoirienne sur la transformation du cacao. L’engagement a été pris le 4 juin lors d’une visité organisée dans l’une de ses unités industrielles à Abidjan.

Cemoi veut faire connaître le processus de transformation du cacao aux professionnels ivoiriens.

Le processus de transformation du cacao ne sera plus un mystère pour bon nombre de pâtissiers ivoiriens. Référence dans la production de la chocolaterie et des confiseries, le groupe français Cemoi s’engage à édifier les professionnels de la pâtisserie locale. L’entreprise française a d’ailleurs organisé une visite dans une de ses unités industrielles le 4 juin à Yopougon (Abidjan).

Au cours de cette visite, les responsables ont donné un aperçu du processus de transformation du cacao. Cette rencontre a permis de visiter toutes les installations de l’entrepôt des fèves de cacao jusqu’à la chocolaterie, en passant par l’usine de transformation. C’est à cette occasion qu’ils ont annoncés des ateliers à l’intention des pâtissiers ivoiriens. Cité par Financial Afrik, Coulibaly Adama, le chef division Production de Cemoi a souligné que « des ateliers spécifiques à l’intention de ces artisans seront organisés pour leur permettre d’apprendre de nouvelles techniques et de nouveaux usages du chocolat en pâtisserie sous la conduite d’un chef émérite ».

Depuis plusieurs années, la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial d’or brun. Une production de 2,2 millions de tonnes de fèves est attendue cette année selon l’Organisation mondiale du cacao (ICCO). Quelques usines de transformation du cacao sont implantées dans le pays. Cependant la capacité de broyage local reste faible, avec l’usine de SACO récemment inaugurée, celle-ci est estimée 215 000 tonnes.