Côte d'Ivoire : Des jeunes du RHDP débarquent chez Henri Konan Bédié

Des jeunes du RHDP chez Henri Konan Bédié

Une poignée de jeunes du RHDP unifié a pris d'assaut la résidence d'Henri Konan Bédié à Cocody Les Ambassades, ce mardi 11 juin 2019, pour crier leur colère. À en croire ces manifestants, le président du PDCI est en train de mettre de l'huile sur le feu à travers sa récente déclaration à propos des étrangers.

Un sit-in des jeunes RHDP devant la résidence d'Henri Konan Bédié

La tension politique est montée d'un cran en Côte d'Ivoire à la suite de la déclaration d' Henri Konan Bédié sur l'orpaillage et la fraude sur la nationalité ivoirienne, dont les étrangers sont les acteurs principaux. Les réactions de condamnation ou de soutien à ces propos du leader du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) attestent de ce que la question identitaire constitue le véritable talon d'Achille de la stabilité au pays de Félix Houphouët-Boigny.

Ce mardi, des jeunes se réclamant du RHDP unifié se sont massés chez Bédié pour lui crier leur indignation quant à ses propos. Se présentant également comme la jeunesse du grand centre réuni au sein de l'Alliance de la jeunesse ivoirienne, voici en substance leur crie de colère à l'encontre du Sphinx de Daoukro :

« Nous sommes ici ce jour devant la résidence du président Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda. Nous, jeunes du grand centre; nous jeunes ivoiriens ; nous jeunes de la Côte d’Ivoire ; nous jeunes de la région de l’Iffou, la région du président Bédié. Nous sommes venus ici pour dire au président Bédié d’arrêter de sacrifier les jeunes ivoiriens. Parce que depuis très longtemps, à cause de lui, le sang des Ivoiriens est versé sur la terre de Nanan Félix Houphouët-Boigny. Nous sommes venus demander au président Bédié de ne pas nous tuer ; d’arrêter d’être xénophobe, d’arrêter d’être tribaliste ».

Ils menacent par ailleurs de se rendre à Daoukro, fief de Bédié, pour « une journée d'hommage à la Côte d'Ivoire, à Félix Houphouët-Boigny et à Alassane Ouattara ».

Copie intégrale et authentique de la déclaration des manifestants

JEUNESSE DU GRAND CENTRE ALLIANCE DE LA JEUNESSE IVOIRIENNE

Considérant l’indépendance de la CI le 07 Aout 1960 Considérant la cohésion Nationale et tout le développement économique de 1960 en 1993 sous la haute autorité du Président Félix Houphouët Boigny

Considérant qu’aux premières élections de l’avènement du multipartisme en 1990, le président FHB n’a jamais exclu aucun candidat,

Considérant que de 1960 à 1993, le président FHB a toujours appelé à l’union et la paix sans distinction entre ivoiriens et étrangers.

Considérant que depuis 1993 dès son avènement conflictuel à la tête de l’Etat, le président Bedié nous a servi la fin de FHB et la naissance du cercle National Bedie partout dans le pays,

Considérant, l’exclusion aux élections de 1995 des élections présidentielles de notre pays des candidats de l’opposition par Henri Konan Bedie en dépit du multipartisme,

Considérant l’avènement de l’ivoirité et la haine de l’étranger pour exclure les candidats des élections par HKB,

Considérant les multiples détournements de fonds dont les 18 Milliards de l’Union européenne par le ministre de la Santé d’Alors Maurice Kakou Guikahué aujourd’hui Secrétaire exécutif du PDCI, Considérant le coup d’Etat de 1999, la rébellion de 2002, la mort de milliers de personnes suite à la Marche de mars 2004, à la mort de plus de 3000 Ivoiriens de la crise Postélectorale conséquemment à toutes ses erreurs et fautes lourdes à la fois pénales, morales, politiques et humaine de Henri Konan Bedié,

Considérant la prise en otage de l’avenir de la jeunesse ivoirienne pendant près de 20 ans liée à la destruction de la cohésion nationale et l’unité nationale par HKB avec une crise depuis 1993 à 2011, Considérant les pièces d’argent de 250 FCFA dans le village de sa femme Koukourandoumi, les bouteilles de vins et boites de cigares à son effigie, les détournements de l’approvisionnement du riz pour ses enfants, le mariage avec les miss, et les jouissances de toutes sortes de Bedié et des siens avec la ferme volonté de faire disparaître FHB et présenter que les cercles Bédié, Considérant la dernière sortie du président du Pdci HKB depuis Daoukro notre chef-lieu de Région, appelant à la haine, au rejet de l’étranger.

Cet appel qui nous rappelle la triste parenthèse de son histoire à la tête du pays, nous appelle nous la jeunesse de la région de l’Iffou en particulier et toute la jeunesse ivoirienne en générale à :

1. Rappeler devant l’opinion national et internationale la responsabilité pleine, entière et totale du Citoyen Ivoirien Henri Konan Bedie, dans toutes les crises et tous les problèmes que notre pays a traversé depuis sa prise de pouvoir en 1993. Tous les problèmes de notre pays trouvent leur source dans le passage de Bedié à la présidence de notre pays ainsi qu’à toute la haine et la médiocrité dont il a fait preuve. Nous engageons ici et maintenant sa responsabilité dans toutes les crises et dans tous les Morts que la CI a connu conséquence de sa forfaiture à la tête du pays, sa haine et sa médiocrité qui conduit le pays dans l’abîme et à opposer les ivoiriens.

2. Dénonçons et Condamnons devant la communauté nationale et internationale avec la plus grande fermeté les propos de Bédié à la suite certaine d’une bouteille de Vin qui l’excuse, et disons TROP C’est TROP. Plus jamais ça ici en Côte d’Ivoire. Plus jamais ça. Faire la politique et la médiocrité sur la vie des Ivoiriens, l’avenir de la jeunesse, et sur le dos d’Houphouet sans jamais l’avoir aimé ni lui ni sa femme ni ses enfants, nous disons STOP. Plus Jamais la jeunesse de l’Iffou et de CI ne sera complice passive de cette forfaiture et de cette division des ivoiriens avec la haine et la médiocrité.

3. Invitons le citoyen Bedie, car cela n’engage en rien les instances du PDCI car ce n’est pas une résolution du parti, à s’exclure à 85 ans passés de la vie politique de notre pays à défaut de ne pas opposer les ivoiriens par sa théorie de l’ivoirité en opposant tous les citoyens et habitants de notre terre de paix de d’hospitalité. Au vu de ce qui précède, au vue de sa responsabilité pleine, entière et totale dans tous les problèmes, les maux et les Morts que notre pays a connu nous venons ici lui déverser le sang des milliers d’ivoiriens, plus de 3000 morts conséquence de sa haine et manigances politiques. Nous déposons ici chez lui des matelas et lui dire que s’il faut nous viendrons dormir ici chez lui quand le pays ira mal puisse que c’est son souhait le plus ardent quand tous ses enfants et sa famille continue de manger aux côtés du Président OUATTARA. La paix, le progrès et le développement du pays au service du bien-être de La jeunesse est notre priorité. Des écoles, des universités, ponts, des routes, de l’électricité, de l’eau et autre à n’en point finir...

En 7 ans de 1993 à 1999, Bedie a réalisé 500 salles de classes. En 10 ans de 2001 à 2010, Gbagbo a réalisé 1700 salles de classes. En 8 ans de 2011 à 2019, Ouattara a réalisé 38 000 salles de classes... Il aurait fallu au Président Bedie plus de 527 ans de présidence pour réaliser le nombre de classe que le Président Alassane Ouattara à réaliser en seulement 8 ans. Les jeunes de Côte d’Ivoire veulent l’éducation et veulent avoir droit à réussir. Trop c’est trop. Notre jeunesse à cause de l’incapacité et des erreurs de Bedié depuis 1993 a été pris en otage pendant bientôt 20 ans. Trop. C’est trop. ce qui est valable dans l’éducation l’est pour tous les autres secteurs que sont l’eau, la santé, l’électricité et les routes. Nous, jeunes de CI voulons le développement du pays pour le bien être de toute la jeunesse ivoirienne. Tout en vous souhaitant bonne réception, veuillez recevoir notre excellence, nos profondes considérations Dieu bénisse la Côte d’Ivoire En paix, Unie et indivisible.

FAIT A ABIDJAN LE 10/06/2019

LA JEUNESSE DU GRAND CENTRE L’ALLIANCE DE LA JEUNESSE IVOIRIENNE