Côte d’Ivoire : Blé Goudé salue les mesures d' Alassane Ouattara

Libre, mais pas totalement, Charles Blé Goudé a salué les mesures du Président Alassane Ouattara pour décrisper l'atmosphère politique en Côte d'Ivoir

Blé Goudé encourage Alassane Ouattara
Par Gary SLM
Publié le 07 juillet 2019 à 23:30 | mis à jour le 08 juillet 2019 à 13:30

Charles Blé Goudé, l’ancien codétenu de Laurent Gbagbo, a salué sur TV5, les mesures prises par le Président Alassane Ouattara pour détendre l’atmosphère politique en Côte d’ Ivoire. Contrairement à certains cadres et militants du FPI, le patron du COJEP estime que le geste du chef de l’État mérite reconnaissance et encouragement.

Les efforts d' Alassane Ouattara salués par Blé Goudé Charles

Charles Blé Goudé parle peu depuis sa sortie de la prison de Sheveningen, aux Pays-Bas, où il était incarcéré avec Laurent Gbagbo par la CPI. Ces deux politiciens ivoiriens, accusés de crimes contre l’humanité, ont été acquittés, mais restent en liberté sous conditions. Après son live Facebook, puis son interview accordée à France 24, l’ancien ministre de la Jeunesse du dernier gouvernement de Laurent Gbagbo a pu évoquer certains sujets d’actualité politique.

Interrogé sur les mesures prises par Alassane Ouattara le 6 août dernier, Charles Blé Goudé répond : « Je ne suis pas de ceux qui sont dans un négativisme total. C’est-à-dire que tout ce qui vient de l’adversaire doit être considéré comme mauvais. Il y a eu des mesures que je salue sur ce plateau. Des mesures qui ont permis que des camarades de lutte, que des autorités qui ont dirigé ce pays retrouvent leur famille. Je salue ces mesures, mais il y a mieux à faire. On n’en fait jamais assez pour la paix et la Côte d’Ivoire a besoin de paix».

Charles Blé Goudé plaide pour les militaires encore détenus

Le leader patriotique, préoccupé par le sort des personnes exclues des mesures du Président Ouattara a confié « Au moment où je vous parle, il y a des militaires qui sont en prison. Ils sont en tenues militaires c’est vraie, mais ils sont d’abord des pères de famille. Ce sont des citoyens qui ont agi en servant l’État. Les politiques sont libres et eux sont en prison. Je souhaite que des mesures soient prises pour leur libération. C’est même tout à l’honneur du Président Ouattara parce que cela pourrait faire baisser la tension… »

La question de la CEI cristallise tous les débats. Charles Blé Goudé a confié à ce propos : « Il faut accepter la reforme de la Commission électorale indépendante pour la rendre véritablement indépendante pour qu’elle puisse départager les différents compétiteurs. »



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé