Côte d'Ivoire : Nicole Zézé (Maire) traque les commerçants véreux de Guibéroua

Nicole Zézé en action pour le développement de Guibéroua

Le Maire Nicole Zézé vérifie les patentes et taxes communales
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 11 juillet 2019 à 17:52 | mis à jour le 11 juillet 2019 à 18:06

Élue Maire à la suite des élections municipales du 13 octobre dernier, Nicole Zézé entend propulser le développement de la Commune de Guibéroua. La dame de fer est, pour ce faire descendue elle-même sur le terrain pour le recouvrement des taxes communales.

Nicole Zézé en action pour le développement de Guibéroua

Dans une Côte d'Ivoire où les budgets alloués par l'Etat aux collectivités décentralisées (communes, conseils régionaux), c'est surtout sur les taxes et autres contributions des populations que les Maires et Présidents de Conseils régionaux comptent pour impulser le développement de leurs localités. Consciente de cette réalité, Nicole Zézé est descendue, elle-même sur le terrain pour s'en quérir de l'état de recouvrement des taxes communales.

Vêtu d'une chemise treillis, d'un jean retroussé, d'une paire de pataugas et coiffée d'un chapeau, Madame le Maire de Guibéroua a arpenté les rues de sa commune, partant de magasins en magasins pour vérifier d'elle-même les patentes et autres taxes communales obligatoires pour exercer une activité commerciale sur le territoire communale.

Du jamais vu dans cette localité du département de Gagnoa (centre-ouest). Les commerçants, surpris de la visite inopinée de la première magistrate de leur commune étaient totalement abasourdis. Tous les grands commerces de la ville, ainsi que les petits magasins situés au marché ou à la gare ont tous été visités par Zézé Souassou Nicole Princesse. Pour ceux qui n'étaient pas en règle vis-à-vis de ces taxes à payer, c'était la débandade et surtout la grosse désolation.

Cette descente sur le terrain a non seulement permis au Maire de se rendre compte des réalités de ses administrés, mais aussi et surtout d'interpeller des commerçants véreux sur la nécessité de contribuer au développement de Guibéroua en payant leurs taxes communales.


Les transporteurs, stations services et autres contribuables n'ont pas été épargnés dans cette campagne de recouvrement des taxes communales dirigée par le Maire en personne.