Sénat : Ahoussou Jeannot adhère au RHDP et décroche un gros marché

Ahoussou Jeannot dans ses pleins pouvoirs au Sénat

Ahoussou Jeannot dans ses pleins pouvoirs au Sénat
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 18 juillet 2019 à 15:50 | mis à jour le 18 juillet 2019 à 16:12

Élu président du Sénat en avril 2018, Ahoussou Jeannot peinait jusque-là à mettre les instances de la chambre haute du Parlement en place. Mais depuis son adhésion au RHDP unifié, les choses semblent aller comme sur des roulettes.

Ahoussou Jeannot dans ses pleins pouvoirs au Sénat

Depuis l'adoption de la nouvelle Constitution portant 3e République, la Côte d'Ivoire dispose d'un Parlement bicaméral : l'Assemblée nationale et le Sénat. Cette nouvelle institution est dirigée depuis avril 2018 par Ahoussou Jeannot. Mais depuis son installation à la tête de l'institution sénatoriale, l'ancien Premier ministre ivoirien peinait à mettre en place les différentes organes du Sénat. Il avait même été sommé de libérer le tabouret s'il n'adhèrait pas au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Aussi, après moult tergiversations, Jeannot Ahoussou Kouadio a-t-il fini par virer dans le camp présidentiel, au détriment du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), le parti dirigé par Henri Konan Bédié, au sein duquel il a fait toute sa carrière politique. Et depuis, tout semble aller pour le mieux pour l'ancien avocat du Président Bédié.

Après la nomination du 1/3 restant des Sénateurs par le Président Alassane Ouattara et la mise en place des organes et des textes devant régir l'institution, c'est une véritable manne que vient de recevoir le Président du Sénat ivoirien, ce mercredi 17 juillet 2019. Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) a en effet signé un protocole d'accord avec l'institution à sa permanence de la Riviera-Attoban à Abidjan.

A travers cette convention, Luc Grégoire, Représentant résidant du PNUD, engage son institution à accompagner la Chambre haute du Parlement à mettre facilement en œuvre son plan stratégique 2018-2020, à créer un cadre de coopération pour faciliter la mise en place d’un mécanisme visant à faciliter l’appui technique, matériel et/ou financier du Pnud à la réalisation des activités programmatiques du Sénat.

« Le Pnud se réjouit de coopérer avec une si prestigieuse institution. M. le président, s’engage à vous accompagner dans le cadre de sa mission et des priorités. Le Pnud reste convaincu qu’en appuyant cette institution de référence, le Sénat saura promouvoir les solutions et les bonnes pratiques », s'est-il félicité au terme de cette rencontre. Jeannot Ahoussou a pour sa part émis le souhait de « la mise en œuvre dans les prochaines semaines des actions découlant de cette convention ».


Avec son adhésion au RHDP, l'ancien ministre de la Justice obtient ainsi les pleins pouvoirs pour diriger en toute liberté le Sénat ivoirien.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp