Brésil : L' Amazonie en feu, la troublante révélation du président

L' Amazonie en feu depuis des semaines
Par K. Richard Kouassi
Publié le 22 août 2019 à 13:05 | mis à jour le 22 août 2019 à 13:12

Les violents incendies qui se sont déclenchés début juillet dans la forêt de l' Amazonie se sont intensifiés ces derniers jours. Des images de la plus grande forêt du monde en feu ont envahi la toile, suscitant une vague de réactions. Mais celle de Jair Bolsonaro, le président brésilien fait naitre des interrogations.

L' Amazonie en feu, Bolsonaro accuse

Au Brésil, l' Amazonie, la plus grande forêt du monde, est prisonnière des flammes depuis des semaines. Surnommée le "poumon vert de la terre", cette forêt vit un véritable drame écologique. "Lundi 19 août, les incendies ont même provoqué une éclipse en pleine journée à Sao Paulo, la plus grande ville du Brésil. Durant plus d'une heure, le ciel a été obscurci par la fumée de l'incendie qui sévissait dans les États d'Amazonas et de Rondonia, situés à plus de 2 700 kilomètres de là", rapporte France 24.

Selon RTL, l' Amazonie à elle seule absorbe 14 % du carbone mondial. "L'institut brésilien de recherche spatiale aurait détecté 72.000 départs de feux depuis le début de l'année, en augmentation de 83 % par rapport à 2018", précise notre source.

En ce qui concerne l'origine des flammes, Jair Bolsonaro a pointé du doigt les organisations écologistes. "Ils (les incendies, NDLR) ont pu être déclenchés par les ONG, car elles perdent de l’argent. Pour quelles intentions ? Jeter le trouble au Brésil ?", a déclaré le chef d'État brésilien qui ajoute qu'il "pourrait s'agir d'actions criminelles de ces ONG pour attirer l'attention" contre sa personne.

"La chose la plus importante, c'est de sauver des vies. Nous avons décidé d'envoyer un hélicoptère ce matin pour évacuer la population. On m'a informé que le feu ne peut pas être éteint et qu'il va s'attaquer à la région de Santa Cruz. Il faut évacuer la population", a déclaré le président bolivien Evo Morales.



Articles les plus lus