Zimbabwé: Décès à 95 ans de l'ancien président Robert Mugabé

Robert Mugabé, l'ancien président du Zimbabwé est décédé ce vendredi à l'âge de 95 ans
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 06 septembre 2019 à 09:39 | mis à jour le 06 septembre 2019 à 10:10

L'ancien chef de l’Etat Zimbabwéen, Robert Mugabé est décédé dans la nuit du jeudi 5 septembre au vendredi 6 juillet 2O19, à l'âge de 95 ans, a annoncé sur son compte twitter tôt ce matin, son successeur Emmerson Mnangagwa.

L'ancien président du Zimbabwé, Robert Mugabé, est décédé ce vendredi à l'âge de 95 ans

C'est une grosse perte pour la République du Zimbabwé et pour l'Afrique tout entière. L'emblématique Robert Mugabé, ancien chef d'Etat de ce pays frontalier de l'Afrique du sud, a rendu l'âme tôt ce matin du vendredi 6 septembre 2019, alors qu'il était hospitalisé depuis plusieurs semaines à Singapour.

C'est son successeur à la tête de l'Etat Zilbabwéen, Emmerson Mnangagwa, qui informe de cette triste nouvelle, tôt ce matin sur son compte Twitter.« C'est avec la plus grande tristesse que j'annonce le décès du père fondateur du Zimbabwe et de l'ancien président, le commandant Robert Mugabe », déclarait Emmerson Mnangagwa dans un tweet.

Le commandant Mugabe, a poursuivi l'actuel chef d'Etat du Zimbabwé, était une icône de la libération, un panafricain qui a dédié sa vie à l'émancipation (...) de son peuple. "Sa contribution à l'histoire de notre nation et de notre continent ne sera jamais oublié. Que son âme repose en paix", a-t-il ajouté.

Pour rappel, Robert Mugabe a pris les rênes de l'ex-Rhodésie, devenue indépendante, en 1980. Lâché par l'armée et son parti, il a été contraint à la démission en 2017. Dictateur pour les uns et panafricaniste pour les autres, Robert Mugabé, tout comme Felix Houphouët Boigny en Côte d'Ivoire, est le père fondateur de la zimbabwé moderne.

Robert Mugabe, né le 21 février 1924 à Kutama en Rhodésie du Sud, et mort le 6 septembre 2019 à Singapour, fut Premier ministre de 1980 à 1987 et président de la République de 1987 à 2017. Après 37 ans au pouvoir, il avait laissé sa place après un coup d'état.



Articles les plus lus