Tout sur l'agenda du président Alassane Ouattara en Arabie Saoudite

Le président Alassane Ouattara,  a quitté Abidjan pour  l'Arabie  Saoudite
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 07 septembre 2019 à 22:10 | mis à jour le 07 septembre 2019 à 22:10

Le Chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan, ce samedi 7 septembre 2019 pour l'Arabie-Saoudite où il effectuera une visite officielle de deux jours, allant du dimanche 8 au lundi 9 septembre 2019.

Rapprochement Ryad-Abidjan : Le président Alassane Ouattara a quitté Abidjan ce samedi

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre la Côte d'Ivoire et l'Arabie Saoudite, le Chef de l'exécutif ivoirien, Alassane Ouattara, s'est envolé ce samedi 7 septembre 2019 pour la capitale Saoudienne. Le président ivoirien y sejournera jusqu'au 10 septembre dans le cadre d'une visite officielle.

Au cours de son sejour, le président Alassane Ouattara aura "des entretiens avec Sa majesté, Salmane Ben Abdulaziz AL SAUD, roi d'Arabie Saoudite, et prendra part à un dejeuner offert en son honneur. Il échangera également avec le prince héritier du royaume d'Arabie Saoudite, avec le ministre de l’Economie et des Finances, et le Président du Fonds Saoudien pour le Développement", indique un communiqué de la Présidence de la République.

La présence en terre sainte du Chef de l'Etat ivoirien, répond à une invitation du monarque de Ryad. Cette visite, faut-il le rappeler, avait été signifiée dans le communiqué qui a sanctionné le Conseil des ministres, tenu le Jeudi 5 septembre 2019, à la présidence au Plateau.

Alassane Ouattara n'est pas à sa première visite en terre sainte. En 2015, il s'y était rendu à deux reprises notamment dans le cadre d'une visite officielle et lors des obsèques du Roi Abdallah à Ryad. En 2012, il avait également participé à Djeddah, au sommet extraordinaire de l’Organisation de la coopération islamique (Oci).

L’Arabie saoudite, rappelons-le, est le 17eme exportateur mondial de biens et le 29eme importateur dans le monde. En 2015, l’excédent commercial a toutefois continué à se réduire sous l’effet de la baisse des recettes pétrolières passant de 285 milliards USD en 2014 à 157 milliards USD en 2015.

Le déplacement en Arabie Saoudite du chef de l’Etat ivoirien est surtout la concrétisation d’une longue histoire de relation d’amitié entre les deux nations.



Articles les plus lus