Carmen Sama, la femme de Dj Arafat, parle pour la première fois

Arafat envisageait de conduire Carmen devant le maire
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 septembre 2019 à 13:18 | mis à jour le 12 septembre 2019 à 14:21

Cela fait exactement un mois qu' Arafat DJ disparaissait dans un accident de la circulation à Angré, un quartier de la commune chic de Cocody. Houon Ange Didier, de son vrai nom, était au sommet de son art quand il a été fauché par la mort le lundi 12 août 2019, laissant derrière lui sa compagne, Carmen et ses cinq enfants.

Arafat rêvait de conduire Carmen devant le maire

Le trône du couper décaler est vide. La disparition brutale et tragique d' Arafat est une grosse perte pour la culture ivoirienne et africaine. Un mois après sa mort, le Zeus d'Afrique manque terriblement à la "Chine", mais surtout à ses proches. Carmen Sama, l'ex-compagne du roi du couper décaler, ne parvient toujours pas à faire son deuil. Bien au contraire, celle qui avait épousé coutumièrement Arafat le 26 décembre 2018 se sent de plus en plus seule.

Carmen Sama, qui s'exprimait sur son compte Instagram, a dévoilé qu'elle devait convoler en justes noces avec Arafat dans quatre mois. "Tu as laissé les personnes que tu aimais le plus au monde, et tous les préparatifs du mariage ? Finalement, j’épouse qui dans environ 4 mois ? Et Rafna ? ", s'est-elle interrogée, très affectée par le départ précipité d' Arafat.

La mère de Rafna a également fait des révélations sur l'état mental de l'ancien patron de la Yorogang. "Je savais que tu n’allais pas bien et tout le monde l’a senti. Tu m’as dit: bébé, j’ai besoin d’être seul un moment stp. Je veux pas être dérangé", a écrit Carmen. Qu'est-ce qui tracassait tant Arafat au point qu'il demande à sa femme de le laisser seul ? Se sentait-il trahi ou rejeté dans le milieu du showbiz ?

Carmen Sama a raconté dans les moindres détails ses derniers moments avec Arafat. "Je t’ai fait ton plat préféré et t’es sorti de la maison à 17h. Tu savais à quel point j’étais une tête de mule et que j’allais quand même te déranger. Mais je savais que tu me disais au revoir dans ton dernier message", a écrit la jeune dame. Puisant de la force dans l'amour que lui a donné Arafat, la "lionne" du Daishikan a promis de se battre pour le bonheur de leur fille Rafna.

"Je te serai infiniment reconnaissante parce que tu m’as laissé une partie de toi. Je me battrai pour notre fille. Tu sais ce qui t’a poussé à m’appeler ta lionne. Je te promets. Je te ferai honneur mon lion. Jamais, je ne t’oublierai mon mari. Ma seule prière est que le bon Dieu t’accorde un repos éternel. Je t’aime bébé", a témoigné Carmen.

Cette publication de l'ancienne moitié d' Arafat a suscité des réactions d'internautes. Ceux-ci ont manifesté leur soutien et leur amour à Carmen et à Rafna, qui devront désormais continuer leur existence sans Arafat.



Articles les plus lus