Adama Bictogo se moque de Bédié : "Au PDCI, il n' y a plus personne"

Adama Bictogo ridiculise le PDCI
Par K. Richard Kouassi
Publié le 01 octobre 2019 à 11:47 | mis à jour le 01 octobre 2019 à 13:05

Il est l'un des farouches défenseurs d' Alassane Ouattara. Adama Bictogo nommé directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), défend bec et ongles son mentor. À l'approche de la présidentielle d'octobre 2020, l'ex-ministre ivoirien de l'Intégration ne veut rien lâcher à ses adversaires politiques dont le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI).

Adama Bictogo ridiculise le PDCI de Bédié

Jeudi 11 juillet 2019, Alassane Ouattara avait procédé à la nomination des membres de la direction exécutive du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. Pour conduire cet organe du RHDP, composé de vingt-six personnalités politiques, le chef de l'État a fait confiance à Adama Bictogo qui a été désigné directeur exécutif. La mission accordée à cet inconditionnel du Rassemblement des républicains (RDR) est claire : garantir une victoire des houphouëtistes à la présidentielle de 2020.

Adama Bictogo est bien déterminé à conduire le navire RHDP à bon port. Même si le Parti démocratique de Côte d'Ivoire a refusé de suivre Alassane Ouattara dans son projet de parti unique, le patron du groupe SNEDAI pense que l'absence de Bédié et des siens ne représente pas un obstacle à la victoire du RHDP en 2020. Il l'a encore confirmé au cours d'une interview accordée à Jeune Afrique dans son numéro 3064 du 29 septembre au 5 octobre 2019. Adama Bictogo n'a pas hésité à affirmer que le parti d' Henri Konan Bédié est vidé de toute sa substance, suite au départ de certains de ses cadres en direction du camp d' Alassane Ouattara.


"Henri Konan Bédié n'a pas rejoint le RHDP, mais il n'a pu empêcher que la crème de son parti nous suive. Finalement, il y a en tout et pour tout quatre personnes qui ne sont pas venues avec nous : Bédié, Maurice Kakou Guikahué, Alphonse Djédjé Mady et Noël Akossi Bendjo. Au PDCI, il n'y a plus personne", a avancé Adama Bictogo dans les colonnes de Jeune Afrique. En clair, pour l'homme d'affaires ivoirien, les personnalités qui jurent encore fidélité à Bédié ne pèsent pas lourd sur la scène politique.