Arrestation de l'ex exilé pro-Gbagbo: Ce qu'il s'est réellement passé

L'ancien exilé pro-Gbagbo, Roger Dacoury
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 10 octobre 2019 à 20:00 | mis à jour le 10 octobre 2019 à 20:00

L'ancien président des greffiers de Côte d'Ivoire, Roger Dacoury, proche de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, fraichement rentré d'exil, a été interpellé puis conduit en détention à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan dans la soirée du mercredi 9 octobre 2019.

L'interpellation de l'ancien exilé pro-Gbagbo, Roger Dacoury, livre ses secrets

Au volant de son véhicule, l'ancien exilé pro-Gbagbo, Roger Dacoury, a mortellement percuté, samedi dernier de retour de Dabou, deux personnes qui n'ont pu résister au choc. Joint au téléphone par afrique-sur7, un cadre de son parti le Front populaire ivoirien (FPI), qui a préféré garder l'anonymat, a confié que Me Dacoury revenait de Dabou d'où il accompagnait son ancien compagnon d'exil, l'ex-ministre Léon Emmanuel Monnet.

C'est donc au niveau de Songon, une commune située à la lisière de Yopougon au nord d'Abidjan, que le drame s'est produit. "Lorsqu’ils revenaient de Dabou, au niveau de Songon, il y a eu un accident où ils ont percuté deux personnes et ces deux personnes sont mortes sur le coup", nous apprend notre source.

Aussitôt, l'équipage du véhicule responsable du drame s'est rendu, de son propre chef, à la brigade de gendarmerie de ladite commune. C'est dans ces locaux qu'ils se verront confisquer leurs pièces d'identité et téléphones portables. "Hier mercredi, M. Dacoury Roger s'est rendu à la brigade pour prendre connaissance de la suite de l'affaire et récupérer si possible ses documents administratifs et son téléphone. C'est en ce moment qu'il lui est notifié que le procureur s'est saisi de l'affaire et demande que celle ci soit transférée au parquet", informe notre interlocuteur.

La suite, l'ancien président de l'association des greffiers de Côte d'Ivoire sera mis en garde à vue puis transféré à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA) en attendant qu'une suite judiciaire soit donnée à ce drame. Il est à noter que les parents des deux victimes, selon notre source proche du FPI, auraient décidé de ne pas porter plainte.


Dacoury Roger est rentré récemment d'exil après 8 années passées au Ghana où il avait trouvé refuge à la chute du régime dirigé par Laurent Gbagbo en avril 2011.



Articles les plus lus
01
03