Ce que Guillaume Soro recommande à ses "espions" au sein du RHDP

Guillaume Soro, veut surprendre le RHDP en 2020
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 11 octobre 2019 à 15:03 | mis à jour le 11 octobre 2019 à 17:17

Intrigue ou simple stratégie politique, Guillaume Soro, candidat à la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire a laissé un message du moins surprenant, adressé à ses lieutenants militant au RHDP, vendredi 11 octobre 2019, sur son compte Twitter.

Guillaume Soro prépare un ‘’vilain coup’’ contre Ouattara et le RHDP

C’est un secret de polichinelle, la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire prévue en octobre 2020, réserve d’énormes surprises. Entre intrigue et bluff, les protagonistes à ce rendez-vous qui verra l’élection du futur président de la République de Côte d’Ivoire, ne font pas dans la dentelle.

Sur twitter où l’ancien chef du Parlement ivoirien est connu pour sa réactivité, Guillaume Soro a livré un message du moins surprenant adressé à ses « espions », encore au cœur de la machine RHDP, formation politique chère au président Alassane Ouattara. « Je remercie ceux des nôtres qui sont au cœur du RHDP et grâce à qui nous avons survécu à bien des pièges mortels », confie Guillaume Soro dans tweet publié ce jour.

L’ancien Président de l'Assemblée nationale ivoirienne demande à ses « mouchards » de redoubler de vigilance et d’affiner les canaux, le scrutin présidentiel devant se tenir dans exactement 12 mois, le député de Ferké promet à ses « taupes » la reconnaissance pour leurs actions. « Je leur demande de doubler de vigilance et d’affiner les canaux. Le moment venu, vous serez reconnus pour vos bienfaits », a écrit le potentiel successeur d’ Alassane Ouattara.

Cette adresse de l’ancien chef de la rébellion des Forces nouvelles ne devrait pas être aperçue comme un message anodin. Il ne se passe d’occasion où les opposants au régime du président Alassane Ouattara, notamment le PDCI et les partis politiques et mouvements de soutien proches de Guillaume Soro, ne dénoncent les pressions et autres chantages exercés sur leurs cadres pour obtenir leur adhésion au RHDP.

« Vous préférez les transhumants ? OK! Sachez que demain ils ne se gêneront pas de vous lâcher et de migrer encore », alertait une sénatrice proche du parti au pouvoir en septembre dernier.


Entre Guillaume Soro et son mentor Alassane Ouattara, le divorce est consommé. L'ancien chef du Parlement ivoirien vise désormais le fauteuil présidentiel et ses lieutenants sur le terrain s'activent à faire de ce rêve une réalité.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp