Jean Pierre Kutwa interpelle Ouattara sur les erreurs de Gbagbo

  Jean Pierre Kutwa interpelle Ouattara sur les erreurs de Gbagbo
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 octobre 2019 à 09:29 | mis à jour le 14 octobre 2019 à 11:53

Samedi 12 octobre 2019, le cardinal Jean Pierre Kutwa a craché ses vérités au régime actuel lors de la messe de la rentrée pastorale de son diocèse pour l’année 2019 – 2020. L'archevêque d'Abidjan s'est exprimé sur le thème "Pour vivre en communion, faites aux autres, ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous".

Jean Pierre Kutwa pour une répartition équitable de la richesse

Le cardinal Jean Pierre Kutwa n'a pas eu la langue dans la poche le samedi 12 octobre 2019. L'archevêque d'Abidjan a craché ses vérités aux tenants actuels du pouvoir. C'était à la messe de la rentrée pastorale de son diocèse pour le compte de l'année 2019-2020. Sur la répartition de la richesse en Côte d'Ivoire, le guide religieux a été sans pitié pour le pouvoir d' Alassane Ouattara.

"Tout programme fait pour augmenter la production, n’a en définitive de raison d’être qu’au service de la personne. Il est là pour réduire les inégalités, combattre les discriminations, libérer l’homme de ses servitudes, le rendre capable d’être lui-même l’agent responsable de son mieux-être matériel, de son progrès moral et de son épanouissement spirituel. Dire : développement, c’est en effet se soucier autant de progrès social que de croissance économique", a laissé entendre le cardinal Jean Pierre Kutwa.

Au cours de son intervention, l'archevêque d'Abidjan n'a pas omis de faire savoir qu' "il ne suffit pas d’accroître la richesse commune pour qu’elle se répartisse équitablement. Il ne suffit pas de promouvoir la technique pour que la terre soit plus humaine à habiter. Les erreurs de ceux qui les ont devancés doivent avertir ceux qui sont sur la voie du développement des périls à éviter en ce domaine".

Selon Jean Pierre Kutwa, "la technocratie de demain peut engendrer des maux non moins redoutables que le libéralisme d’hier. Économie et technique n’ont de sens que par l’homme qu’elles doivent servir. Et l’homme n’est vraiment homme que dans la mesure où, maître de ses actions et juge de leur valeur, il est lui-même auteur de son progrès, en conformité avec la nature que lui a donnée son Créateur et dont il assume librement les possibilités et les exigences".


Jean Pierre Kutwa avait déjà sorti les griffes contre le régime Ouattara. On se rappelle qu'à l'occasion de la fête d'Assomption 2019, le cardinal n'a pas manqué de peindre un sombre tableau de la Côte d'Ivoire, notamment sur la réconciliatin nationale.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp