Lutte contre la drogue : 4 tonnes de cannabis saisies par la police

Lutte contre la drogue : 4 tonnes de cannabis saisis par la police
Par K. Richard Kouassi
Publié le 16 octobre 2019 à 10:09 | mis à jour le 16 octobre 2019 à 10:10

La police des stupéfiants et drogues vient de procéder à la saisie d'une importante quantité de cannabis en provenance du Ghana. L'information a été livrée par la Direction générale de la police nationale.

La police saisit 4 tonnes de cannabis en provenance du Ghana

Selon la Direction générale de la police nationale, suite à une information anonyme, 4 tonnes de cannabis ont été saisies par les éléments de la police des stupéfiants et drogues. "Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, la Police des Stupéfiants et Drogues a saisi un camion de transport à l'intérieur duquel était dissimulée une forte quantité de drogue. En effet, en provenance du Ghana, cette drogue devait transiter par la Côte d'Ivoire pour le Mali et la Guinée", indique une note publiée par les autorités policières le dimanche 13 octobre 2019.

Les services de la police ont été alertés par une information anonyme. Ce qui les a conduits à mettre la main sur un camion transportant 4 tonnes 358 kilogrammes de cannabis.

Déterminées à mettre un terme au banditisme, les autorités policières ont lancé des actions d'envergure. Ainsi, le commissariat du 21e arrondissement a initié une opération de lutte contre les enfants en conflit avec la loi, communément appelés "microbes". L'opération a été menée le dimanche 13 octobre de 20 heures à 23 heures. Quatre fumoirs ont été détruits, 153 boulettes de cannabis, deux boules de haschich ont été saisis. Cinq enfants en conflit avec la loi dont l'âge varie entre 12 et 15 ans ont été appréhendés dans un fumoir.

À Abobo Avocatier, l'opération Epervier a permis de saisir 450 produits pharmaceutiques de qualité inférieure non déclarés, 35 comprimés de tramadol ainsi que 367 boissons frelatés.


Ces actions sont saluées par les populations qui n'hésitent pas à encourager et féliciter les autorités ivoiriennes.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp