La mort étrange d'un gendarme à Aboisso secoue la ville

MDL Yves Odilon Kayo, en service à l'escadron d'Aboisso s'est donné la mort
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 18 octobre 2019 à 17:58 | mis à jour le 18 octobre 2019 à 17:58

Le Maréchal des logis (MDL), Yves Odilon Kayo, en fonction à l’escadron de gendarmerie d’ Aboisso s’est donné la mort dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 octobre 2019, a-t-on appris de sources concordantes.

Un gendarme retrouvé mort à Aboisso, 6 mois après le suicide du MDL Jaures Modi

MDL Yves Odilon Kayo, en service à l’escadron d’Aboisso est décédé dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 octobre 2019, dans des conditions non encore élucidées. Tout porte à croire, selon des informations, que le jeune sous-officier se serait donné la mort.

La maréchaussée ivoirienne n’est pas à son premier drame du genre. Le lundi 1er avril 2019, à l’école de gendarmerie de Toroguhé, dans le département de Daloa, le MDL Jaurès Rivarol Modi avait été retrouvé mort au matin alors qu’il était en service dans l’enceinte de l’établissement.


De l’enquête menée par la brigade de recherche de la gendarmerie nationale afin d’élucider les circonstances du drame, le commissaire du gouvernement, le contre-amiral Ange Kessi, a indiqué vendredi 17 mai 2019, soit plus d'un mois après le décès du jeune sous officier, que la thèse du suicide avait été démontrée. Le MDL Modi Jaurès Rivarol Amaffou avait été trouvé mort en uniforme de la gendarmerie nationale, assis sur un banc, le torse couvert de sang et un cahier ouvert devant lui.