En rupture avec le régime, Bédié sort ses griffes contre Ouattara

Bédié attaque Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 16 novembre 2019 à 09:51 | mis à jour le 16 novembre 2019 à 11:03

Henri Konan Bédié est résolument engagé à déboulonner Alassane Ouattara en octobre 2020. Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) ne manque aucune occasion pour tirer à boulets rouges sur son ancien allié. Cela a été le cas le jeudi 14 novembre 2019 lors du bureau politique du parti septuagénaire.

Bédié attaque Ouattara au 11e bureau politique du PDCI

Alassane Ouattara et son "frère ainé", Henri Konan Bédié ne regardent plus dans la même direction depuis bien longtemps. Le patron du Parti démocratique de Côte d'Ivoire a encore montré sa farouche opposition à l'actuel président ivoirien au cours du 11e bureau politique, tenu le jeudi 14 novembre 2019, à Abidjan-Cocody.

Le "sphinx" de Daoukro, s'exprimant relativement au meeting du Rassemblement des houphouëstistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), à Paris, le samedi 2 novembre 2019, Bédié a porté de graves accusations contre le camp présidentiel.

"À Paris, ils sont allés chercher des militants dans une mosquée du Château-Rouge, moyennant la somme de 100 euros. Ils ont fait la même chose à Sinfra où ils n’ont trouvé personne", a accusé "N'zuéba".

Henri Konan Bédié a aussi attaqué le bilan du chef de l'Etat. Pour lui, Alassane Ouattara n'a pas tenu ses promesses de campagne. "Sous le prétexte de visite d’État, ils promettent des kilomètres de route à peine à un an de la fin de leur mandat", s'est-il offusqué.

À propos du programme de construction de logements sociaux, Bédié a tout simplement constaté l'échec du gouvernement ivoirien.


"En réponse à cela, le RHDP unifié a procédé à la destruction des quartiers précaires sans reloger les populations. Les plus chanceux ont trouvé refuge dans des cimetières", a enfoncé Henri Konan Bédié.

Il faut noter que le chef du PDCI a pris récemment la tête de la CRDP (Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix), une plateforme de l'opposition regroupant plusieurs partis politiques.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp