Voici le remplaçant de Vincent Toh Bi à la Préfecture d'Abidjan

Vincent Toh Bi "Cela est une simulation de rôles"

Sarata, la remplaçante du Préfet Vincent Toh Bi
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 21 novembre 2019 à 14:28 | mis à jour le 21 novembre 2019 à 16:35

Le Préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, a cédé son fauteuil de Préfet d'Abidjan, le mercredi 20 novembre 2019, à son remplaçant, la petite Sarata. C'était à l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance. Douze jeunes élèves de l'EPP Boribana ont donc été choisis par le gouverneur de la capitale ivoirienne pour camper le rôle de Préfet d'Abidjan.

Vincent Toh Bi "Cela est une simulation de rôles"

LES ENFANTS DANS LA PEAU DES DÉCIDEURS ...

Hier Mercredi 20 Novembre 2019, des enfants de 07, 09 et 10 ans sont devenus Ministres, Directeurs Généraux, Avocats, femmes et hommes d’affaires, artistes , etc.

Nous, nous avons choisi de faire des 12 enfants de l’EPP Boribana (notre école favorite) des Préfets.

Dans le rôle d’un Préfet, ils ont signé des courriers, tenu des réunions et accordé des audiences. Ils se sont assis dans les sièges, visité les bureaux pour voir si le personnel est à son poste.

Cela s’est fait à l’initiative de l’UNICEF à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Enfance célébrée hier.

Aujourd’hui, cela est une simulation de rôles. Mais dans 15 ou 20 ans, ces enfants seront effectivement Présidents, Ministres, artistes, journalistes, Directeurs Généraux, Officiers Supérieurs. C’est le processus normal de l’évolution d’une Nation.

En créant et en montrant des valeurs, des exemples et des références aux enfants, nous formatons des citoyens modèles et des agents de développement efficaces pour demain.

Enfin Madame le Préfet d’aujourd’hui (la petite Sarata joviale sur ma photo de profil en avant plan) a tenu une réunion avec nous ses collaborateurs et elle nous a donnés les instructions suivantes: "Réparez immédiatement l’EPP Boribana pour que les enfants là-bas apprennent comme les enfants de Cocody."

La Secrétaire Générale de Préfecture, la petite Josiane nous a également instruits de “faire tout pour que les enfants de la maternelle qui ont arrêté d’aller à l’école à cause des odeurs reviennent en classe”.


Instructions reçues Mesdames les Préfets.

Donc vous qui nous avez fait des promesses de dons pour la réhabilitation de l’EPP Boribana, venez nous aider car nous risquons d’être virés par ces femmes Préfets très sévères...

VINCENT TOH BI IRIÉ,

Préfet d’Abidja



Facebook
Twitter
email
Whatsapp