L'étrange mot d'ordre du COJEP à Blé Goudé après la visite de Soro

Charles Blé Goudé exhorté à ne pas oublier Gbagbo
Par K. Richard Kouassi
Publié le 25 novembre 2019 à 18:10 | mis à jour le 25 novembre 2019 à 18:51

À la suite de la rencontre entre Charles Blé Goudé et Guillaume Soro, le Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP) a livré un communiqué. Le parti politique de l'ex-pensionnaire de la prison de Scheveningen a fait des recommandations à son leader.

Charles Blé Goudé exhorté à ne pas oublier Gbagbo

Le COJEP a réagi à la rencontre entre son leader Charles Blé Goudé et Guillaume Soro, le dimanche 24 novembre 2019. Ci-dessous le communiqué :

DÉCLARATION DU COJEP RELATIVE À LA RENCONTRE ENTRE MONSIEUR CHARLES BLÉ GOUDÉ, PRÉSIDENT DU COJEP, ET MONSIEUR SORO KIGBAFORI GUILLAUME, PRÉSIDENT DE GPS

Le dimanche 24 novembre 2019, une rencontre s’est déroulée à La Haye au Pays-Bas entre le ministre Charles BLE GOUDE, président du COJEP, et le Premier ministre Guillaume Kigbafori SORO, président de GPS.

Cette rencontre a été sanctionnée par un communiqué final, définissant le cadre des échanges entre ses deux personnalités et acteurs majeurs dans la crise qui secoue notre pays depuis le 19 septembre 2002.

Elle intervient dans un contexte de veille électorale avec son corollaire de tension.

Le COJEP apporte son soutien indéfectible à son président, le ministre Charles BLÉ GOUDÉ, dans la quête perpétuelle pour la Paix en CI.

Le COJEP encourage son président à ne jamais se détourner de la voie du dialogue, du rassemblement, de la vérité et du pardon, éléments indispensables à une réconciliation vraie, quel qu’en soit le prix à payer.

Le COJEP donne quitus à son président à prendre toute forme d’initiative pour le retour définitif, d’une stabilité et d’une Paix durable en Côte d’Ivoire.

Le COJEP exhorte son président, le ministre Charles BLÉ GOUDÉ, à rester fidèle à l’enseignement de son mentor politique, le Président Laurent GBAGBO, père de la démocratie ivoirienne et auteur de la philosophie du dialogue à travers son slogan : ‘’Asseyons-nous et discutons’’.

Le COJEP demande à tous ses responsables et militants, à tous les Ivoiriens épris de Justice et de Paix, de continuer d’oeuvrer à recoudre le tissu social ivoirien, par conséquent, de se détourner de toute initiative prônant la violence, la haine et la division ; c’est à ce prix que notre Pays retrouvera sa quiétude pour le bonheur des Ivoiriens.

Que DIEU bénisse la Côte d’Ivoire !


Fait à Abidjan le 25 / 11 / 2019

Pour le COJEP

Martial YAVO

2è Vice-président,

Porte-parole du parti