Côte d'Ivoire : Dans le nord, Soro Guillaume nargue le RHDP

Soro Guillaume en vedette dans le nord de la Côte d'Ivoire

En tournée dans le nord du pays, Soro Guillaume, ex-président de l'Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, a adressé un message de remerciement aux cadres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) qui, dit-il, feraient grimper inconsciemment sa côte de popularité.

Soro Guillaume se moque de certains cadres du RHDP

C'est un secret de polichinelle. L'idylle entre Guillaume Soro et le RHDP s'est muée en une relation tendue. Guillaume Soro, on le sait, a dit « Non » à une adhésion au projet du RHDP unifié prôné par le President Ouattara, ce qui lui a coûté de « libérer le tabouret » du Parlement ivoirien le vendredi 08 fevrier 2019. Depuis lors, les ambitions de l'ex-Chef de la rébellion ivoirienne ont été revues à la hausse, et c'est désormais le fauteuil présidentiel qui est visé. Guillaume Soro entend pour ce faire se donner les moyens d'y parvenir et sa présence dans le nord du pays, depuis quelques semaines, en est une parfaite illustration.

La proximité initiée par lui avec avec les populations de la région nord du pays pour de s'imprégner de leurs préoccupations semble bien lui réussir. Ce, malgré "certaines machinations" orchestrées par certains cadres du RHDP originaire de la région septentrionale de la Côte d'Ivoire, pour lui barrer la route. "N'est-ce pas vain ? Certains cadres appellent dans les villages pour qu'on ne m'y reçoive point!", s'exclame-t-il. C'est tout même de bonne guerre pour Guillaume Soro puisque selon lui, "ces coups-bas", contribuent, inconsciemment à faire monter sa côte de popularité. "Eh bien ils font ma publicité sans le savoir. Voici le résultat. À Satama Sokoura aucun chef n’a voulu rater l’arrivée. Mobilisation époustouflante", fait-il savoir non sans tâcher de les remercier. "Merci continuez le good Job", lance-t-il.

Faut-il rappeler que si Guillaume Soro parvient à conquérir cette région connue pour être le bastion électoral du RHDP, ce serait un coup dur pour le parti d' Alassane Ouattara qui a également des ambitions aiguisées pour l'élection présidentielle de 2020.