Côte d’Ivoire: Duel à l’horizon entre Ouattara et Bédié à la présidentielle

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié s'affronteront au prochain scrutin présidentiel en Côte d'Ivoire
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 09 décembre 2019 à 18:12 | mis à jour le 09 décembre 2019 à 18:12

Entre Alassane Ouattara et son homologue du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, le duel aura bel et bien lieu lors du scrutin présidentiel ivoirien prévu pour le 31 octobre 2020, à en croire certaines sources proches de leurs partis politiques.

Présidentielle 2020 : Le Face-à-face Ouattara-Bédié aura bel et bien lieu

Le suspense entretenu autour de leurs candidatures au prochain scrutin présidentiel de 2020, n’est que pure « diversion », à en croire certains observateurs. Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara auront bel et bien un face à face en 2020. De l'idylle au duel, les états-majors des deux camps s’activent à mettre les bouchées doubles dans l'objectif de remporter haut les mains le scrutin du 31 octobre 2020.

Pour Kouadio Konan Bertin dit KKB, ancien président de la jeunesse du PDCI, qui est revenu à de meilleurs sentiments avec le Sphinx de Daoukro, Henri Konan Bédié est le candidat idéal capable de battre à plate couture, Alassane Ouattara à cette échéance életectorale. « S’il se présente à un troisième mandat (Ndrl Alassane Ouattara), le meilleur candidat pour le battre sera Henri Konan Bédié », confie KKB à Jeune Afrique.

L’ancien député de la commune balnéaire de Port-Bouët ne manque pas de rappeler que la tradition au PDCI, veut que le président du parti soit le candidat naturel à la candidature aux élections présidentielles. Le plébiscite Bédié à la prochaine convention du PDCI, dont la date sera connue le 19 décembre prochain, ne fait l'ombre d'aucun doute, nous confie une source.

De l’autre côté, malgré les envies de Ouattara de « passer la main à une nouvelle génération », les tractations vont bon train pour faire de lui, le véritable candidat du RHDP. « Les débats se font en interne. Le concerné lui-même se prononce peu sur la question mais ceux qui sont favorables à sa candidature sont les plus nombreux », révèle une source proche du RHDP au Journal d’Abidjan.


Alassane Ouattara pour sa part, conditionne sa candidature à celle du président du PDCI-RDA ou encore à celle de Laurent Gbagbo encore aux prises avec la Cour pénale internationale (CPI). « Si eux (ceux de sa génération), ils décident d'être candidats, alors je serai candidat", déclare Alassane Ouattara. Qui promet qu’aucune candidature ne sera « exclue » à ce scrutin, y compris la sienne.




Articles les plus lus