Présidentielle: Henri Konan Bédié défie Ouattara, ce qu'il prépare

Henri Konan Bédié et le CDRP préparent un meeting
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 novembre 2019 à 10:08 | mis à jour le 21 novembre 2019 à 10:40

Henri Konan Bédié (HKB) et le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition) rêvent de revenir aux affaires en 2020. La formation politique créée en 1946 par feu Félix Houphouët-Boigny a perdu le pouvoir en 1999 suite à un coup d'État militaire. Le "mariage" avec le Rassemblement des républicains (RDR) a mal tourné et le "sphinx" de Daoukro est désormais à couteaux tirés avec Alassane Ouattara. À moins d'un an de la prochaine présidentielle, le fossé s'agrandit entre les deux hommes.

Henri Konan Bédié et le CDRP en meeting

Porté à la tête de la CDRP (Coalition pour la réconciliation, la démocratie et la paix), une plateforme de l'opposition, le mercredi 6 novembre 2019, à Daoukro, Henri Konan Bédié n'a pas attendu longtemps pour se mettre en action. L'ancien chef d'État, déposé par un putsch le 24 décembre 1999, après six ans d'exercice du pouvoir, a quitté Alassane Ouattara, qui aurait refusé de se soumettre à une transition politique au profit du PDCI. L'alliance entre les deux hommes a volé en éclats quand le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire a opposé un refus catégorique à la volonté du chef de l'État de le voir intégrer le RHDP-Unifié (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

Depuis la rupture, Henri Konan Bédié ne manque aucune occasion pour tancer celui qu'il appelait affectueusement son "jeune frère". Jeudi 14 novembre, après le meeting du RHDP en France, "N'zuéba" a ouvertement accusé ses alliés d'hier d'avoir "convoyer de vrais faux militants pour espérer tromper l’opinion tant nationale qu’internationale, comme ce fut le cas récemment à Paris et à Sinfra". "Sous le prétexte de visite d’État, ils promettent des kilomètres de route à peine à un an de la fin de leur mandat", a dénoncé Bédié. Une semaine après cette sortie musclée, HKB a eu des échanges avec des représentants de partis politiques membres de la CDRP. La rencontre s'est tenue le mercredi 20 novembre 2019.

À la lecture du communiqué qui a sanctionné la rencontre, l'on apprend que la coalition lance ses activités le jeudi 28 novembre 2019 au siège du PDCI. "


Après le franc succès du premier meeting de l’opposition ivoirienne organisé le 14 septembre 2019, au parc des Sports de Treichville, la conférence des présidents de la CDRP a décidé de l’organisation d’un second meeting de l’opposition, dans les jours à venir sur les thématiques relatives à la CEI consensuelle et à la gratuité des cartes nationales d’identité. À cet effet, instructions ont été données au secrétaire permanent de préparer cette rencontre avec toutes les forces vives de la nation et en liaison avec EDS", souligne la note. Il faut noter également que "sur rapport du secrétaire permanent et après délibérations, les présidents des partis politiques membres de la CDRP ont adopté le manifeste de la CDRP".




Articles les plus lus