Quand Amadou Gon traitait Mamadou Koulibaly d' "enfant de pauvre"

Le fondateur de LIDER fait de grosses révélations

Mamadou Koulibaly, ennemi éternel de Ouattara ?
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 décembre 2019 à 17:00 | mis à jour le 12 décembre 2019 à 17:22

Mamadou Koulibaly a été accusé par Said Penda d'avoir tenté de se rapprocher d' Alassane Ouattara dans les 90. Le journaliste camerounais déclarait à travers une publication sur les réseaux sociaux que le fondateur de LIDER (Liberté et démocratie pour la République) est aujourd'hui très critique envers l'actuel régime, car le chef de l'État a refusé de le prendre dans son équipe. Dans une vidéo publiée le jeudi 12 décembre 2019, l'ex-président de l'Assemblée nationale ivoirienne démonte les arguments de l'activiste proche du pouvoir d'Abidjan.

Mamadou Koulibaly, ennemi éternel de Ouattara ?

Said Penda n'est pas passé par quatre chemins pour dire ses vérités à Mamadou Koulibaly, farouche opposant au régime d' Alassane Ouattara. Le Camerounais, qui croit en savoir davantage sur la "haine" de l'ancien patron de l'hémicycle ivoirien contre le chef de l'État, a ouvertement déclaré que tout est parti du refus du président ivoirien de recevoir le maire d'Azaguié dans les années 90.

Ce dernier aurait tenté "sans succès" d'entrer en contact avec l'homme qui venait d'être nommé Premier ministre par feu Félix Houphouët-Boigny. Pour lui, c'est par "pur opportunisme" et par "simple dépit" que le candidat de LIDER à la présidentielle 2020 a intégré le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo. Outré par cette sortie de Said Penda, Mamadou Koulibaly a tenu à lui apporter la réplique dans une vidéo.

Pour lui, ses adversaires, à défaut de "tuer le discours", cherchent à "disqualifier le discoureur". Il a battu en brèche les arguments avancés par l'ex-journaliste de BBC. Le mentor de LIDER a rappelé que ses détracteurs ne manquent pas de le traiter d'étranger. Sur les accusations portées par Saïd Penda, Mamadou Koulibaly précise que c'est plutôt Alassane Ouattara qui a tenté de l'enrôler dans son équipe.

"Mamkoul", comme le surnomment ses partisans, a soutenu que dès l'arrivée de l'actuel chef de l'État en Côte d'Ivoire, il a critiqué son programme de gouvernement. C'est d'ailleurs sa prise de position qui a conduit, précise le transfuge du FPI, Amadou Gon Coulibaly à le recevoir à la Primature. Notons que Mamadou Koulibaly avait déjà réagi à travers un tweet le mercredi 11 décembre 2019.


"Il (Amadou Gon, NDLR) m'a dit, vous les enfants de pauvres, quand vous avez fait des études, que vous voyez que d'autres en ville gagnent beaucoup plus d'argent que vous, ça crée une sorte d'aigreur chez vous. Et puis ça vous rend méchant", a soutenu l'ancien député de Koumassi, qui révèle qu' Alassane Ouattara avait demandé qu'il soit recruté à la Primature. Mamadou Koulibaly fait savoir qu'il a refusé l'offre.




Articles les plus lus