Menace contre les catholiques : Afrique Impact crie son indignation

Afrique Impact interpelle le gouvernement sur le climat social
Par K. Richard Kouassi
Publié le 28 janvier 2020 à 13:53 | mis à jour le 28 janvier 2020 à 16:05

L'ONG internationale Afrique Impact a réagi après l'annulation de la marche pacifique qu'avait prévue organiser l'Église catholique le samedi 15 février 2020 en faveur de la paix en Côte d'Ivoire. L'organisation panafricaine a dénoncé les menaces proférées par des individus en l'endroit des chrétiens catholiques.

Afrique Impact interpelle le gouvernement sur le climat social

Initialement prévue le samedi 15 février 2020, la marche pacifique annoncée par l'Église catholique a été finalement annulée. La manifestation était censée réunir 20 000 participants qui auraient suivi un itinéraire allant de la place de la République à la cathédrale Saint-Paul d'Abidjan. Mais suite à des menaces visant les fidèles catholiques devant prendre part à la marche, les évêques ivoiriens ont cru bon d'annuler l'évènement et de le remplacer par une messe priante.

L'ONG Afrique Impact, dirigée par Guy Paramour, s'est insurgée contre les menaces qui ont abouti à l'annulation de la marche pacifique. Dans une déclaration dont nous avons reçu copie, l'Organisation non gouvernementale s'étonne que les autorités ivoiriennes interdissent "à tout citoyen vivant en Côte d'Ivoire de se réunir ou de faire une marche alors que son parti le RHDP fait des rassemblements dans tout le pays et à tout moment".

Le premier responsable d' Afrique Impact en veut pour exemple l'annulation du meeting du 21 décembre 2019, organisé conjointement par le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) et le Front populaire ivoirien (FPI). "Aujourd'hui, c'est la marche pacifique des évêques catholiques ivoiriens qui a été annulé par ce gouvernement ivoirien", a-t-il déploré avant de s'insurger contre le fait que des individus menacent de mort des citoyens qui envisagent de marcher pacifiquement pour la paix. "On espère que ces personnes seront retrouvées afin de répondre de leurs actes devant la justice ivoirienne.

En tant qu'acteur de la société civile, Afrique Impact a tenu à attirer l'attention des autorités ivoiriennes sur la montée de la violence et des injures publiques dans notre pays. Guy Paramour a appelé le gouvernement d'Amadou Gon Coulibaly à libérer les prisonniers politiques afin d'apaiser le climat social à quelques mois de la présidentielle du 31 octobre 2020.


Créée le 2 mai 2015, Afrique Impact s'est engagée dans la construction d'une communauté authentique dans la vérité, la justice et l'amour avec pour objectif de promouvoir la satisfaction des besoins et la dignité de la personne humaine.