Alassane Ouattara calme le jeu et libère un proche de Guillaume Soro

Alassane Ouattara libère un proche de Guillaume Soro
Par K. Richard Kouassi
Publié le 25 février 2020 à 10:10 | mis à jour le 25 février 2020 à 11:49

Détenu depuis le 20 septembre 2019, Adama Kolocholoman Ouattara, proche de Guillaume Soro, vient d'être libéré le lundi 24 février 2020. L'information est livrée par El Hadj Mamadou Traoré, via une publication sur sa page Facebook. L'ex-prisonnier est professeur au lycée d'Agboville, une ville du sud de la Côte d'Ivoire.

Alassane Ouattara libère un proche de Guillaume Soro

Adama Kolocholoman Ouattara faisait partie des proches de Guillaume Soro qui sont emprisonnés par le pouvoir d'Alassane Ouattara. Ce professeur de lycée a été interpelé le 20 septembre 2019 et croupissait derrière les barreaux depuis cette date. Cinq mois après son arrestation, on apprend auprès d' El Hadj Mamadou Traoré qu'il a retrouvé la liberté le lundi 24 février 2020.

"En effet, l'un des leurs, le nommé Adama Kolocholoman Ouattara, dont nous avons suffisamment fait l'écho de l'arrestation le 20 septembre 2019 et qui est professeur au lycée d'Agboville, a été libéré hier lundi 24 février", a écrit l'ex-directeur général de l'INFS (Institut national de formation sociale) sur les réseaux sociaux.

El Hadj Mamadou Traoré, comme pour apporter du crédit à ses propos, ajoute que Adama Kolocholoman Ouattara lui a laissé un message pour l'informer de sa libération et profiter de cette occasion pour remercier Guillaume Soro ainsi que tous les soroistes qui l'ont soutenu. "Continuons toujours la mobilisation pour leur libération. Une fois encore, bravo à tous", a-t-il lancé en l'endroit de tous les partisans du député de Ferké.

La libération de ce soroiste est-il signe de décrispation entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara, qui se livrent actuellement une véritable guerre ? D'autres proches de Guillaume Soro, arrêtés le 23 décembre 2019, seront présentés au doyen des juges d'instruction du Tribunal d'Abidjan-Plateau ce mardi 25 février 2020.


Il s'agit d'Alain Lobognon, Koné Souleymane Kamaraté dit Soul To Soul, Soro Kanigui, Tehfour Koné, Kando Soumahoro, Sékongo Félicien, Camara Loukimane, Yao Souleymane, Soro Yedjossigué Simon et Ouattara Marc. Selon une note du magistrat Coulibaly Ousmane Victor datant du 20 février 2020, ils subiront un "interrogatoire sur le fond" des faits qui leur sont reprochés. Ces soroistes sont poursuivis, faut-il le rappeler, pour "troubles à l'ordre public et divulgation de fausses nouvelles".



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence