Pas de Paquinou 2020 en raison de la progression du COVID-19 !

Paquinou 2020 annulée pour cause de Covid-19
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 26 mars 2020 à 13:17 | mis à jour le 26 mars 2020 à 17:08

La fête de la Pâque en pays Baoulé (Paquinou) est sérieusement menacée en raison de la progression du COVID-19 en Côte d’Ivoire.

Pour cause de Covid-19, Ahoussou Jeannot appelle à l'annulation de Paquinou 2020

Dans une correspondance dont copie nous est parvenue, Jeannot Ahoussou Kouadio, président du Sénat ivoirien, par ailleurs ancien président des élus et cadres PDCI-RDA du Grand centre, a exhorté la communauté Baoulé à s’abstenir de célébrer « Paquinou ».

“Mesdames et messieurs les ministres, les élus et les cadres du grand centre prient les présidents des associations et de mutuels de développement du grand centre, les communautés villageoises et les parents Baoulé sur l’ensemble du territoire ivoirien notamment dans le “V” Baoulé et les zones forestières et ailleurs de s’abstenir de toutes festivités pendant la période de Pâques communément appelé “Paquinou” et de les reporter à date ultérieure pour protéger la santé de nos populations”, a exhorté l’ancien Premier ministre.

M. Ahoussou a également invité les populations vivant dans cette partie de la Côte d’Ivoire au respect des mesures prises par le président Alassane Ouattara concernant le COVID-19.

Cette pandémie qui sévit dans le pays avec 80 cas de contamination selon le dernier rapport du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Afin de contrer l'avancée de la maladie qui n’épargne aucun continent du globe, les autorités ivoiriennes ont décidé d’un ensemble de mesures préventives et de protections visant à limiter les risques de progression de cette maladie en Côte d’Ivoire.

Parmi les mesures édictées, sont interdits les rassemblements de plus de 50 personnes, la suspension des vols en provenance des pays ayant plus de 100 cas.

Des mesures supplémentaires ont également été arrêtées lundi dernier par le président Alassane Ouattara. Il a ainsi été décrété un état d’urgence assorti d’un couvre-feu allant de 21 h à 5 h du matin.


Abidjan, la capitale économique, qui enregistre la quasi-totalité des cas confirmés, a également été coupée des autres villes de l’intérieur du pays.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Deuil: Le Révérend Makosso Camille frappé par un malheur
03