Mabri Toikeusse limogé, son épouse Solange, cible de cybercriminels

Le compte Facebook de Solange Fatima Mabri piraté

Solange Fatima Mabri, l'épouse de Mabri Toikeusse
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 19 mai 2020 à 13:55 | mis à jour le 19 mai 2020 à 14:36

Après les déboires de son époux, c'est au tour de Solange Fatima Mabri de subir les affres de quelques petits malins de cybercriminels, qui se sont attaqués à elle. L'épouse du Président de l'UDPCI indique dans un post sur les réseaux sociaux que son compte Facebook a été piraté.

Le compte Facebook de Solange Fatima Mabri piraté

Le ministre Albert Toikeusse Mabri a été éjecté du gouvernement lors du récent remaniement ministériel à la suite de ses réticences vis-à-vis de la désignation d'Amadou Gon Coulibaly en tant que candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Dans la mise en place de la Coordination RHDP du Tonkpi, Mabri, président du Conseil régional de la région, a été royalement ignoré, au profit de Siki Blon Blaise, Sidiki Konaté ou encore Albert Flindé qui se pose en véritable rival du président du parti arc-en-ciel dans l'ouest montagneux.

Et comme si cela ne suffisait pas, c'est au tour de Solange Fatima Mabri d'être la cible de cybercriminels qui s'en sont pris à son compte Facebook.

« Il me revient que mon compte personnel Facebook a été dupliqué par des personnes malveillantes qui contactent mes proches pour leur demander de l'aide », a-t-elle déploré, avant de mettre ainsi en garde : « Je ne suis pas responsable des actes que ces personnes usurpatrices de mon identité pourraient poser. »

Solange Mabri entend-elle porter plainte contre ces cybercriminels ? Cette interrogation est d'autant plus opportune que le général Vagondo Diomandé, ministre de la Sécurité et de la Protection sociale, indiquait après l'interpellation de Serge Koffi Le Drone, que « le prochain qui va s’essayer et qui est sûr de lui en Côte d’Ivoire on va l’attraper. Les émetteurs de ces fakes news sont presque tous hors du territoire ivoirien notamment en France ».


Et si ces cybercriminels utilisaient le compte de Madame Mabri à ces fins ?




Articles les plus lus