Mouvement de colère à la MACA: Voici ce qui s'est réellement passé

Le Ministère de la Justice fait la lumière sur les échauffourées à la MACA
Par David Yala
Publié le 20 mai 2020 à 23:30 | mis à jour le 21 mai 2020 à 02:13

Des échauffourées ont eu lieu ce mercredi 20 mai 2020 dans l'enceinte de la MACA (Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan), l'un des plus grands centres pénitentiaires de Côte d’Ivoire.

Le Ministère de la Justice fait la lumière sur les échauffourées à la MACA

Un mouvement d'humeurs, a été signalé, ce mercredi 20 mai 2020 à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA). Selon plusieurs sources, ces échauffourées se seraient déroulées en début d'après-midi entre des détenus et des agents commis à la sécurité de la prison.

Mais d'autres, encore plus stridentes, parlent d'une tentative de règlement de comptes entre un groupe rival de gardes pénitentiaires mécontents des actions de sécurité menées par leur collègue Coulibaly Kassoum alias la « machine » qui aurait réussi à mettre sous son contrôle de supposés juteux réseaux de trafic de drogue au sein de la MACA.

A en croire ces informateurs, ce seraient ces agents mécontents de la trop grande dominance de La machine, qui auraient poussé les détenus à se révolter afin d'obtenir le départ de ce dernier et ainsi récupérer tous ses réseaux mafieux.


Mais pour certains, ces échauffourées avaient pour objectif de provoquer une évasion de prisonniers. Autant d'explications qui ont amené le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, à faire la mise au point suivante.