Nommé DG de l'Aéroport d'Abidjan, Aka Manouan déjà sous pression

Aka Manouan remplace Gilles Darriau à la Direction générale d'AERIA

Aka Manouan, nouveau DG d'AERIA
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 02 juin 2020 à 11:19 | mis à jour le 02 juin 2020 à 12:03

Un changement s'est produit à la tête de l'Aéroport international d'Abidjan. Aka Manouan remplace Gilles Darriau à la Direction générale de la porte d'entrée de la Côte d'Ivoire. Ce changement intervient après une réunion du Conseil d'Administration.

Aka Manouan remplace Gilles Darriau à la Direction générale d'AERIA

Les autorités ivoiriennes ont décidé de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes de la Côte d'Ivoire à cause de la grave crise sanitaire du Covid-19. N'empêche que l'aéroport international d'Abidjan continue sa restructuration et ses efforts pour demeurer le hub du transport aérien dans la sous-région ouest-africaine.

Aussi, le Conseil d’administration de l’Aéroport international d’Abidjan (AERIA) a tenu une réunion, le 19 mai 2020. Au cours de cette réunion, d'importantes décisions ont été prises. L'une de ces décisions tient au remplacement du Franco-Ivoirien Gilles Darriau par l'Ivoirien Aka Manouan à la Direction générale de l'Aéroport Félix Houphouët-Boigny.

Selon cette information qui traînait déjà sur les lèvres depuis début mars, celui qui était jusque-là Directeur général adjoint a été promu Directeur général. Il a d'ailleurs pris fonction, le lundi. Son prédécesseur a été admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Général Abdoulaye Coulibaly, PCA d'AERIA, a quant à lui, dressé des lauriers à Gilles Darriau pour « son immense contribution à la modernisation et au développement de l’aéroport d’Abidjan durant les huit années où il a exercé ses fonctions de directeur général ».


Aka Manouan est d'ores et déjà sous pression, car il devra maintenir la barre au moins au niveau fixé par son prédécesseur, mais aussi et surtout gérer le dossier de l’extension de l’aéroport de la capitale économique ivoirienne, pour l’instant gelé. Et ce, dans un contexte de suspension des vols nationaux et internationaux à cause de la maladie à coronavirus.