Après plusieurs reports, Amadou Gon attendu à Abidjan ce jeudi ?

Après plusieurs reports, Amadou Gon attendu, à Abidjan, ce jeudi ?
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 01 juillet 2020 à 11:01 | mis à jour le 01 juillet 2020 à 11:01

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, devrait regagner Abidjan le jeudi 2 juillet 2020, après deux mois passés en France pour des examens médicaux.

Amadou Gon annoncé à Abidjan, après deux mois d'examens médicaux à Paris

Après plusieurs reports, le retour à Abidjan du Premier ministre ivoirien devrait finalement se faire ce jeudi. Selon la presse proche du parti au pouvoir, Amadou Gon Coulibaly (AGC) se porte désormais mieux.

Il ressort complètement requinqué de la coronarographie qu'il a subie et du stent qui lui a été posé dès les premiers jours de son hospitalisation à l’hôpital Pitié-Salpêtrière de Paris.

Évacué d'urgence le 2 mai dernier pour un « contrôle médical», le retour d'Amadou Gon Coulibaly en Côte d'Ivoire, avait pour une première fois été annoncé pour le mardi 2 juin, c'est-à-dire, un mois jour pour jour après son évacuation à Paris.

C'était donc l'enthousiasme au cœur du pouvoir d'Abidjan, d'autant plus que le Premier ministre ivoirien, choisi pour conduire la destinée du RHDP au prochain scrutin présidentiel, s'était remis de son mal, après des soins particuliers à lui administrés par ses médecins traitants.

Mais le dauphin du président Alassane Ouattara avait dû être à nouveau hospitalisé du 30 mai au 11 juin 2020 en raison d’une rechute. Une rechute qui, selon Jeune Afrique, n’avait pas manqué de susciter de nouvelles interrogations, voire une certaine inquiétude auprès de ses partisans y compris du président Alassane Ouattara.


Cette fois, c'est avec beaucoup de rétenue que les militants et sympathisants du RHDP, accueillent la nouvelle date annoncée du retour du « Lion »; et ce, d'autant plus qu’aucune source officielle n’a pour l’heure confirmé la nouvelle.

Mais le candidat du RHDP au prochain scrutin présidentiel devrait à coup sûr regagner la Côte d’Ivoire avant fin juillet 2020, pour prendre part à la précampagne aux côtés de ses lieutenants déjà engagés sur le terrain. Son investiture devrait se faire dans la foulée.