Le Gabon ne va pas délivrer de visas aux voyageurs européens

Le Gabon a décidé d'appliquer la réciprocité diplomatique.
Par Abraham KOUASSI
Publié le 02 juillet 2020 à 09:11 | mis à jour le 02 juillet 2020 à 09:11

L’Union européenne a décidé d’ouvrir ses frontières aux voyageurs originaires de 15 pays dans le monde dont 4 en Afrique. Le Gabon a réagi mercredi à cette décision des 27 États membres de l’UE.

Le Gabon rend la pareille à l’Europe

Réponse du berger à la bergère. Dans un communiqué publié mercredi, le ministère des Affaires étrangères du Gabon a annoncé le maintien de la suspension de la délivrance de visas aux voyageurs des pays membres de l’Union européenne. Cette décision a été annoncée alors que l’Europe a décidé de rouvrir ses frontières aux voyageurs de 4 pays africains dont ne fait pas partie le Gabon.

« En application du principe de la réciprocité, il est demandé à toutes les missions diplomatiques et postes consulaires de la République gabonaise à l’étranger de maintenir la suspension de délivrance des ‘’visas tourisme’’ aux ressortissants des vingt-sept (27) Etats membres de l’Union européenne désirant se rendre au Gabon », stipule la note signée de Ginette Arondo Edzang, Secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères.

Le Gabon ouvre ses vols internationaux

En outre, le communiqué indique que cette mesure inclut les demandes pour le tourisme et les séjours privés, les demandes pour les motifs professionnels à l’exception de celles concernant les résidents et les voyages d’affaires.

« Toutefois, précise le communiqué, cette décision ne s’applique pas aux officiels appelés à se rendre au Gabon dans le cadre de missions dûment autorisées par le gouvernement ». A l’instar de plusieurs pays, le Gabon a rouvert ses frontières aériennes ce 1er juillet.


Cependant, le pays dirigé par Ali Bongo Ondimba a maintenu la fermeture de ses frontières terrestres et maritimes. Avec 5513 cas confirmés dont 2508 guéris et 42 décès, le petit Etat d’Afrique centrale continue de mener la lutte contre le covid-19.

Ainsi, toutes les célébrations pour la fête de l’indépendance prévues en août prochain ont d’ores et déjà été annulées. Les Gabonais auront droit à une adresse télévisée de leur président à l’occasion ainsi qu’à des cérémonies militaires restreintes.