Affoussiata Bamba menace Ouattara : "Nous allons nous battre"

Affoussiata Bamba Lamine menace Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 10 août 2020 à 14:19 | mis à jour le 10 août 2020 à 14:38

Affoussiata Bamba Lamine est déterminée à faire plier Alassane Ouattara, qui envisage de briguer un 3e mandat à la fin de son second quinquennat. En exil en France, l'ex-ministre ivoirienne de la Communication a mis le président ivoirien en garde.

"Nous n’avons pas d’autre choix que de nous battre", Affoussiata Bamba

Depuis l'annonce de la candidature d'Alassane Ouattara jeudi 6 août 2020, l'on assiste à une levée de boucliers contre le président ivoirien. Affoussiata Bamba Lamine, pour sa part, ne veut pas entendre parler d'un 3e mandat du chef du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Depuis la France où elle est en exil, l'avocate de Guillaume Soro a mis le chef de l'État en garde. "Nous n’avons pas d’autre choix que de nous battre pour faire respecter le principe de la limitation des mandats, obtenue de haute lutte ! Non au 3e mandat d'Alassane Ouattara", a écrit l'ancienne ministre sur son compte Twitter.

Déjà en mai 2020, Affoussiata Bamba Lamine annonçait la chute du régime d'Alassane Ouattara et des houphouëtistes. "Notre client est et demeure candidat à la prochaine élection qu’il remportera, j’en suis convaincue. Paradoxalement, l’acharnement du régime d’Abidjan à l’endroit de M. Guillaume Soro prouve deux choses, qu’il en a peur et qu’il se sait à l’agonie parce qu’il a perdu le pouvoir", avait-elle soutenu quand le député de Ferké était condamné à 20 ans de prison ferme par la justice ivoirienne.


Le camp de Guillaume Soro n'entend pas laisser libre cours au président ivoirien de briguer un 3e mandat. Dans une interview accordée au Journal du dimanche (JDD), le mentor d' Affoussiata Bamba Lamine a affirmé que l'ancien directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI) "entraine la Côte d'Ivoire dans un tunnel d'incertitudes, qui risque de l'atteindre également". Pour lui, la candidature de Ouattara est une "forfaiture", car "il est clairement écrit qu'on ne peut se présenter une troisième fois".




Articles les plus lus