Privé de vivres par la CEDEAO, le Mali suspend la vente de son bétail

Privé de vivres par la CEDEAO, le Mali suspend la vente de son bétail
Par David Yala
Publié le 23 août 2020 à 18:56 | mis à jour le 23 août 2020 à 19:16

Le Mali a connu un nouveau changement politique mardi dernier à la faveur d'une mutinerie des soldats de Kati, qui a emporté le régime du Président Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK.

Mis sous embargo, le Mali suspend l'exportation de son bétail dans les zones de la CEDEAO

La CEDEAO éprouve beaucoup de mal à accepter le renversement du président malien Ibrahim Boubacar Kéita par des militaires putschistes. Comme sanctions, l'organisation sous régionale a demandé à tous ses États membres de suspendre toutes coopérations économiques, commerciales et financière avec le voisin malien.

Abidjan n'a pas tardé à fermer ses frontières et à mettre en application à la lettre ces sanctions contre le Mali. En réaction à cet embargo, la junte militaire actuellement au pouvoir vient elle aussi de prendre une mesure : la suspension de l'exportation du bétail malien dans les zones de la CEDEAO.





Articles les plus lus