Vincent Toh Bi met fin au débat : "Je ne suis pas candidat"

Vincent Toh Bi n'est pas candidat à la présidentiuelle
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 septembre 2020 à 14:38 | mis à jour le 12 septembre 2020 à 15:54

Vincent Toh Bi Irié n'est pas candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020. L'information a été portée par l'ancien préfet d'Abidjan en personne, dont la candidature a pourtant été déposée au siège de la Commission électorale indépendante (CEI). Le débat est donc clos sur la question.

Vincent Toh Bi, candidat ? Toute la vérité

Lundi 31 août 2020, des individus conduits par le nommé Sio Daniel se sont rendus au siège de la Commission électorale indépendante et ont procédé au dépôt du dossier de candidature de Vincent Toh Bi Irié, à la présidentielle du 31 octobre 2020.

"Nous pensons que Monsieur Toh Bi Irié Vincent est celui qui incarne les aspirations des populations qui espèrent pour ce pays, une politique apaisée. C'est un candidat indépendant qui est soutenu par la société civile", avait déclaré le chef de la délégation après avoir été reçu par les responsables de la CEI.

L'affaire a fait grand bruit en Côte d'Ivoire, surtout que Vincent Toh Bi Irié venait de démissionner de sa fonction de préfet d'Abidjan quelques jours plus tôt. En effet, l'administrateur civil a annoncé son départ de la préfecture de la capitale économique à travers un message posté sur sa page Facebook.

"MERCI ET... AU REVOIR. Le mercredi 26 août 2020, j’ai présenté ma démission à ma hiérarchie. Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet du Département d’Abidjan. Au moment où j’aborde volontairement un autre pan de ma vie, je voudrais vous dire à tous : Merci et... au revoir", avait-il écrit.

On en sait davantage sur l'affaire de la candidature de Vincent Toh Bi Irié à l'élection présidentielle ivoirienne. Dans une publication sur les réseaux sociaux, l'homme a mis fin au débat.


"JE NE SUIS PAS CANDIDAT. Je ne suis pas candidat. Je suppose que cela était clair pour tous. Mais au vu des questions que certaines personnes continuent de me poser, il me paraît utile de le repréciser. Les circonstances des événements survenus à la CEI le 31 août 2020 me concernant seront élucidées. Je réaffirme : JE NE SUIS PAS CANDIDAT", a publié l'ancien préfet d'Abidjan.




Articles les plus lus