2020: La gifle de Bédié à Ouattara qui met le RHDP dans tous ses états

Henri Konan Bédié a-t-il traité le régime Ouattara d'idiot?
Par David Yala
Publié le 13 septembre 2020 à 13:52 | mis à jour le 13 septembre 2020 à 13:52

Candidat du PDCI à l’élection présidentielle d’octobre, Henri Konan Bédié s'est une fois de plus attiré le courroux des militants du RHDP (parti au pouvoir ). Égrenant les grands axes de son programme de gouvernement, le samedi 12 septembre 2020 lors de son investiture à Yamoussoukro, le Sphinx de Daoukro a sorti un adage pour le moins étrange pour qualifier la posture actuelle du régime Ouattara dont le chef de file est candidat à un troisième mandat présidentiel au mépris de la Constitution qui limite à deux le nombre des mandats. Ci-dessous, les paroles fortes du président Bédié.

Henri Konan Bédié a-t-il traité le régime Ouattara d'idiot?

(...) La réalisation effective de ces projets et programmes va reposer sur une gestion saine des ressources publiques. A cet effet, je m’engage à assurer une gestion transparente des dépenses publiques, avec l’obligation aux gestionnaires des comptes publics de rendre compte des opérations financières de l’Etat.

C’est sur la base de la gestion efficiente des recettes fiscales Prévisionnelles, de 2020 à 2025, d’un montant de 34 776,3 milliards de francs CFA et la mobilisation de ressources additionnelles sur les marchés internationaux de capitaux que nous aurons la capacité de financer les quinze (15) masses de projets, comportant un total de cent quarante-trois (143) projets.

Ces quinze (15) masses de projets plurisectoriels constituent la nervure principale du Programme de gouvernement 2020-2025 du parti. Chers Compagnons, me voilà au terme de mon discours programme 2020-2025 qui met en exergue les axes essentiels des politiques publiques que je m’engage à exécuter pour une Côte d’Ivoire réconciliée, unie et prospère.

Ce projet de société et ce programme de gouvernement sont ma vision et mes objectifs, contrairement au RHDP unifié qui n’a ni vision ni objectif à long terme. En effet, l’émergence projetée à l’horizon 2020, évoquée dans tous les discours officiels n’a pas été une réalité et la misère ne cesse de croître.

Leur modèle macroéconomique a généré une croissance appauvrissante sur la période 2012-2020, avec un taux de pauvreté de plus de 47 %, malgré un taux de croissance du PIB en moyenne de 7,6% sur la même période. Les tenants du pouvoir RHDP n’ont jamais eu pour objectif de parvenir à une meilleure redistribution des richesses nationales.


Je voudrais dire à leur endroit la pensée de Confucius : « Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt ». Quand pour la nation les sages de notre pays montrent la voie de la paix, ils s’obstinent à violer la Constitution, à se parjurer en voulant un 3e mandat. Contre cette forfaiture, je vais avec l’opposition remporter cette élection présidentielle afin de réussir une mission de salut public pour le bonheur de tous, en particulier des jeunes, filles et garçons des nouvelles générations.

Je demande, donc, à tous les Ivoiriens et à toutes les Ivoiriennes de m’accorder leurs voix pour la victoire à l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020, afin qu’ensemble nous reconstruisions l’état de droit et la démocratie apaisée, tant recherchés depuis le stupide coup d’État du 24 Décembre 1999".




Articles les plus lus