UDPCI : Depuis sa cachette, Mabri lance un appel à ses militants

Mabri Toikeusse : « Pour la Paix, il n'y aura jamais de sacrifice de trop grand »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 21 novembre 2020 à 10:00 | mis à jour le 21 novembre 2020 à 10:04

Visé par un avis de recherche du procureur, Albert Toikeusse Mabri est jusque-là terré dans sa cachette. N'empêche le président de l'UDPCI a le temps de féliciter le Président Bédié pour ses prises de décision, et d'appeler ses militants à la mobilisation.

Mabri Toikeusse : « Pour la Paix, il n'y aura jamais de sacrifice de trop grand »

Albert Toikeusse Mabri est cité au nombre des personnalités activement recherchées par la justice ivoirienne. Le procureur Richard Adou l'a d'ailleurs signifié lors de sa conférence de presse, début novembre. Il est reproché au président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) un certain nombre d'infractions liées à la mise en place du Conseil national de transition (CNT). Cet organe mis en place par l'opposition ivoirienne et dirigé par Henri Konan Bédié ne reconnaît pas la légitimité de la réélection d'Alassane Ouattara.

La désobéissance civile et le boycott actif lancé par l'opposition ont en effet été réprimés par les forces de l'ordre. Ce qui a engendré des violences à travers des localités de la Côte d'Ivoire. D'importants dégâts matériels, des blessés et des morts, dont un décapité, ont été enregistrés au cours de cette période chaude.

Le dialogue entamé entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié n'a eu que l'effet d'un feu de paille. Pour le second round des discussions, le président du PDCI pose d'ailleurs des préalables, notamment la libération des prisonniers proches de l'opposition et le retour des exilés.

En soutien à cette déclaration du président du CNT, l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a déclaré via les réseaux sociaux : « Je voudrais renouveler toute mon admiration au Président Aimé Henri Konan Bedie pour la constante qui le caractérise et son haut sens des responsabilités. Il sait ce que le peuple de Côte d'Ivoire attend de lui... pour l'avènement d'un dialogue inclusif porteur de Paix durable et de Cohésion Nationale. Nous n'avons pas tort de mettre notre totale confiance en lui. Pour la Paix, il n'y aura jamais de sacrifice de trop grand. Aimons la Côte d'Ivoire, soyons de Vrais Houphouetistes. »

Puis, il lance cet appel à ses militants : « Mobilisons-nous pour l'hommage à nos martyrs demain et prions pour qu'ils reposent en paix. Dieu nous guide. »


À noter que cet hommage aux militants de l'opposition tombés lors des évènements de ces derniers jours se tient, ce samedi 21 novembre, avec l'observation d'une minute de silence en leur mémoire à partir de midi, d'après les orientations données par le Président Bédié.




Articles les plus lus