Nouvel an 2021: Alassane Ouattara ignore les prisonniers politiques et d'opinions

Alassane Ouattara salue la libération de Pascal Affi N’guessan mais...
Par David Yala
Publié le 31 December 2020 à 21:44 | mis à jour le 31 December 2020 à 22:00

Le président de la République, Alassane Ouattara, a adressé ses voeux de nouvel an 2021 aux Ivoiriens ce jeudi 31 décembre 2020 à l'occasion d'un discours télévisé diffusé sur la RTI.

Alassane Ouattara salue la libération de Pascal Affi N’guessan mais...

Pour son discours de nouvel an à la Nation, Alassane Ouattara a fait un tour d'horizon de l'actualité socio-politique nationale ainsi que des actions entreprises par son gouvernement en vue de lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19 en Côte d’Ivoire.

Le président Ouattara se félicite de sa réélection au terme de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 malgré le boycott du scrutin par une partie de l'opposition. Il a réitéré son engagement à mettre en oeuvre son programme de gouvernement qui est de faire de la Côte d’Ivoire un pays "meilleur".

C'est pourquoi, il se réjouit de la participation de l'opposition ivoirienne au dialogue politique initié par le gouvernement en vue du retour définitif de la paix dans le pays et de leur participation aux prochaines élections législatives prévues pour se tenir en mars 2021.

Alassane Ouattara dit prendre acte de la "libération sous contrôle judiciaire" de certains responsables politiques arrêtés dans le cadre du Comité national de transition (CNT) mis en place au lendemain de l'élection présidentielle en vue de contester sa réélection.

Même s'il se réjouit que le dialogue politique a abouti à la levée du mot d'ordre de désobéissance civile, initialement lancé par l’opposition; ce qui met fin au CNT, le chef de l'État rassure que la justice fera son travail pour situer les responsabilités sur les violences qui ont émaillé le scrutin présidentiel.

Enfin, le président de la République dit avoir signé une grâce présidentielle en faveur de 2000 prisonniers de délits mineurs. Seul bémol, le président Alassane Ouattara a royalement ignoré les prisonniers politiques et autres détenus dont l'activiste des droits de l’homme, Pulchérie Edith Gbalet, détenue pour avoir appelé en août dernier à des manifestations contre son troisième mandat présidentiel.

Député à l’Assemblée nationale, l'honorable Alain Lobognon qui croupit en prison depuis décembre 2019 suite au retour manqué de Guillaume Soro à Abidjan, passera encore une fois ce réveillon de nouvel an loin de sa famille et des siens. Hélas !




Afficher les commentaires
Articles les plus lus