Antwerp: Le Camerounais Didier Lamkel Zé crée un scandale inédit

Didier Lamkel Zé : quitter au plus vite le Royal Antwerp à tout prix
Par Eugène SAHI
Publié le 04 janvier 2021 à 18:43 | mis à jour le 04 janvier 2021 à 18:43

Désireux de quitter le Royal Antwerp, Didier Lamkel Zé est impliqué dans un énorme scandale qu’il a lui-même créé de toutes pièces, ce lundi 4 janvier 2021.

Didier Lamkel Zé: Quitter au plus vite le Royal Antwerp à tout prix

Didier Lamkel Zé a effectué une énorme provocation ce lundi 04 janvier en se présentant aux tests Covid-19 préalables à la reprise de l’entraînement, vêtu du maillot d’Anderlecht (floqué du nom de son ami congolais Yannick Bolasie), un concurrent dans la course aux play-offs !

Ecarté de l’équipe première depuis le mois d’octobre, l’ailier camerounais réclame à ses dirigeants de le libérer afin qu’il puisse rejoindre son ancien entraîneur László Bölöni au Panathinaïkos. Mais les deux parties ne parviennent pas à s’entendre et cet épisode risque de ne rien arranger. En attendant, l’ancien Niortais ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, lui qui a déjà prévenu les photographes : «Et demain, (je viendrai avec) celui du Beerschot (un autre concurrent, ndlr) !», a-t-il écrit sur Instagram.

Relégué dans le noyau B il y a déjà quelques mois, le Camerounais fait tout pour quitter le club anversois. Sur les réseaux, il n'hésite pas à publier et poster des vidéos ou photos de lui dans une autre équipe.

Le Lion Indomptable n’a pas assez de temps de jeu avec l’équipe première de Royal Antwerp. Et ne joue désormais qu’avec la réserve. Didier Lamkel Zé n’a qu’une seule intention : quitter au plus vite le Royal Antwerp pour se relancer dans une nouvelle formation. Et la chance pourrait lui sourire dès janvier.


Selon nos confrères de walfoot, des émissaires du club grec seraient venus à l’Antwerp dernièrement pour entamer des négociations concernant un transfert du Lion Indomptable. Bölöni appréciait énormément l’ailier âgé de 24 ans, malgré ses écarts et savait en tirer le maximum. Le Camerounais était d’ailleurs devenu un pion majeur de l’Antwerp.






Articles les plus lus