Législatives 2021 : Comment l'opposition compte vaincre le RHDP

élections législatives 2021 : Comment l'opposition compte vaincre le RHDP
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 07 janvier 2021 à 20:20 | mis à jour le 07 janvier 2021 à 20:20

En Côte d'Ivoire, l'opposition ivoirienne entend remporter haut les mains les prochaines élections législatives du 6 mars 2021. Pr Armand Ouégnin et ses pairs de l'opposition ont dévoilé, jeudi 7 janvier 2021, une stratégie commune qui les conduira à la victoire escomptée.

Élections législatives : L'opposition veut "marcher" sur le RHDP le 6 mars prochain

L’opposition ivoirienne a confirmé, jeudi 7 janvier 2021, sa participation aux élections législatives prévues le samedi 6 mars prochain. À ce rendez-vous, ces opposants entendent y aller, non pas pour faire de la figuration, mais pour démontrer leur suprématie sur l’échiquier politique ivoirien. C’est en substance le message laissé par Georges Armand Ouégnin et ses pairs de la coalition de l'opposition, lors du point de presse conjoint animé ce jeudi au siège du PDCI-RDA. Le patron de EDS a à l’occasion dévoilé la stratégie de l’opposition qui vise à remporter à une majorité écrasante, le prochain scrutin.

Selon lui, l'opposition ira en rang serré avec une stratégie commune. Il a à cet effet invité toute l'opposition ivoirienne "à faire barrage au projet RHDP qui vise à confisquer tous les pouvoirs et à soumettre notre peuple". Dans sa stratégie de gagner ces élections législatives, Georges Armand Ouégnin a indiqué que l'opposition ivoirienne enverrait dans les prochains jours, des missions d'explication et de sensibilisation sur l'ensemble du territoire. "La Coalition des Plateformes et des partis politiques de l'opposition voudrait vous annoncer aujourd'hui et de façon solennelle qu'elle participera aux élections législatives à venir", a déclaré Georges Armand Ouégnin, porte-parole de la coalition de l'opposition ivoirienne.


« Nous ferons tout pour que dans une circonscription, le meilleur choix de l’opposition soit fait pour maximiser la victoire », précise Pr Niamkey Koffi, l’intérimaire du Pr Guikahué au Secrétariat exécutif du PDCI-RDA. « Nous ne pouvons pas concéder tous les pouvoirs au RHDP. Nous sommes majoritaires et nous allons prouver que ce pouvoir est minoritaire. On a perdu une bataille, mais pas la guerre. On a perdu le match allé et non le match retour. La seule façon de rendre hommage aux Ivoiriens qui sont morts, c’est de remporter les législatives. Il n’y aura pas un candidat de l’opposition contre un autre pour un siège. On sera tous derrière le candidat choisi », a pour sa part réitéré Gnamien Konan, président de la Nouvelle Côte d'Ivoire, par ailleurs député sortant de Botro.






Articles les plus lus