USA: 25e amendement activé, Mike Pence sommé de démettre Trump

25e amendement - Donald Trump, un président
Par Eugène SAHI
Publié le 11 janvier 2021 à 22:07 | mis à jour le 11 janvier 2021 à 22:16

Activation du 25e amendement par les démocrates majoritaires à la Chambre des Représentants qui tentent de faire adopter à l'unanimité une résolution demandant au vice-président Mike Pence de démettre Donald Trump de ses fonctions.

Donald Trump, un président "dérangé" visé par 25e amendement

Les élus républicains vont-ils lâcher l’actuel locataire de la Maison Blanche ; les démocrates ont déposé ce lundi à la Chambre des représentants un acte d'accusation contre Donald Trump.

Ils demandent également au vice-président Mike Pence de démettre Donald Trump en invoquant le 25e amendement de la Constitution. Si un républicain s'y oppose, comme c'est probable, un vote formel devrait être organisé dans la foulée, dès mardi.

Un président "dérangé", une "menace imminente" contre la démocratie américaine : même si la fin de son mandat est toute proche, les démocrates sont décidés à agir pour précipiter sa sortie, après les événements du Capitole qui ont fait 5 morts et ébranlé le pays.

Dès l'ouverture de la séance, à 11H00 (16H00 GMT), deux actions se préparent à la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates.

« Incitation à l'insurrection »

ll s'agit d'une première étape vers l'ouverture formelle attendue cette semaine d'une deuxième procédure de destitution contre le milliardaire, qu'ils accusent d'avoir « incité à la violence » qui a frappé le Capitole mercredi dernier.


Le document accuse Trump de crimes graves et de délits, notamment d'« incitation à l'insurrection », et précise que le président en poste « a volontairement fait des déclarations qui, dans le contexte, ont encouragé - et ont vraisemblablement abouti à - des actions anarchiques au Capitole ».

En conclusion, « le président Trump a gravement mis en danger la sécurité des Etats-Unis et de ses institutions gouvernementales », indique l'acte d'accusation. La puissante présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a présenté dimanche un ultimatum à Mike Pence: il doit activer en urgence le 25e amendement de la Constitution, qui consiste pour le vice-président et les principaux ministres à constater l'inaptitude du président à exercer sa fonction.

Elle lui a donné 24 heures pour répondre à l'injonction de la Chambre, inscrite dans la première résolution, et qui reviendrait à lui faire endosser les pouvoirs exécutifs pour les derniers jours du mandat Trump.






Articles les plus lus